Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents Mis en ligne le 13 Octobre 2009
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


DIF :

EMBROUILLES DE LA MAIRIE DE PARIS !!

 

 

C’est quoi le DIF ?

Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre aux agents de se constituer un crédit d'heures de formation de 20 heures par an, cumulable sur six ans dans la limite de 120 heures.

 

Le DIF doit être un droit nouveau et pas une régression des droits acquis

 

Le droit à la formation est un élément essentiel au déroulement de la carrière des agents. L’acquisition de nouvelles qualifications doit permettre une meilleure rémunération.

L’administration se modernise. Des nouveaux métiers apparaissent alors que d’autres disparaissent. L’administration crée de nouvelles Directions ! Les agents sont contraints de s’adapter en permanence aux exigences des réorganisations de services.

 

Les besoins en formation augmentent

L’administration doit impérativement anticiper ces changements et permettre aux agents de changer de filière professionnelle.

 

Toute formation professionnelle doit être prise en charge par l’employeur.

 

Depuis juin 2009 les organisations syndicales ont entamé des discussions avec la Mairie de Pairs, afin d’aboutir à un protocole d’accord sur la formation.

Alors que l’administration Centrale prétend négocier avec les syndicats la mise en œuvre du DIF, les Directions mettent en place ses modalités d'application.

 

C'EST INACCEPTABLE !

 

Devant ce simulacre de discussions, la CGT a préféré quitter la table des négociations !

 

Pour la CGT

  1. Une formation qui relève d'un choix personnel, en dehors du cadre professionnel, est prise sur le DIF.

  2. Une formation qui relève d'une évolution professionnelle ne doit pas être prise sur le DIF.

  3. Les préparations à concours, les reclassements professionnels, les remises à niveau et l'alphabétisation, doivent être hors DIF.

  4. Lorsqu’une formation est donnée hors temps de travail, l’agent doit être en mesure de récupérer sa journée.

 

Les effectifs en question !

Le recrutement de non titulaires sur des postes administratifs entraîne une baisse significative du nombre de postes mis au concours.

D’autre part, le non remplacement des agents qui partent à la retraite génère un sous-effectif permanent et induit une surcharge de travail pour ceux qui restent.

Dans le même temps, sous prétexte d’équité, l’administration entend refuser aux agents le droit de suivre plusieurs fois une préparation à concours.

La vérité est qu’un agent en formation est un agent indisponible dans les services, qui travaillent déjà à flux tendu.

La CGT demande à l’élue en charge des ressources humaines une véritable politique en matière de formation, à la hauteur des enjeux futurs.

La CGT invite les agents de la Mairie de Paris à faire valoir leurs droits !

 

Refusez de mobiliser votre DIF pour une formation d’adaptation
à votre poste de travail ou une préparation à concours.

Ne laissez pas votre hiérarchie faire pression sur vous lors
de l’entretien de formation désormais couplé
à l’entretien de formation !

Si vous êtes victime de pression

Contactez votre délégué CGT

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page