Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents Mis en ligne le 7 Novembre 2008
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


ATTENTION DANGER

Compte rendu de l’audience du jeudi 30 octobre 2008

entre Mme ERRECART, adjointe au Maire chargée des personnels

et l’Union Syndicale CGT

des services publics parisiens
 

 

Notre organisation syndicale avait fait une demande d’audience en date du 24 octobre 2008 et nous avons donc été reçu le 30 octobre 2008.

Notre surprise a été grande de constater que l’adjoint au Maire nous recevait uniquement sur les deux points suivants :

  • déconcentration des services de la Ville sur les Mairies d’arrondissement

  • l’APS mensuelle et annuelle (prime de fin d’année).

 

Pour ce qui nous concerne, notre ordre du jour était le suivant :

  1. APS mensuelle : proposition d’augmentation de celle-ci de 15 à 20 euros et suppression de la barrière de l’indice 307 brut

  2. APS annuelle dite prime de fin d’année : proposition est de la faire augmenter de 200 euros à 500 euros, toujours payable sur la fiche de paie de janvier 2009.

  3. Augmentation et plus d’égalité sur le régime indemnitaire des salariés de la Ville

  4. Le déroulement de carrière des personnels

  5. Négociation sur le ratio promu/promouvable

  6. Privatisations (nettoiement, eaux, etc…)

  7. Devenir des effectifs

 

Sur les deux points choisis par Mme ERRECART :

 

1°/ - la déconcentration :

 

Monsieur le Maire devrait en faire la communication officielle en janvier 2009.
Elle nous a avoué que 2 réunions avaient déjà eu lieux en présence des Maires des 20
arrondissements parisiens. Bien évidemment, nous venons de le découvrir.

Nous pouvons constater que la prise en main au plus près des directions du Secrétariat Général réaffirme une volonté de réorganiser les services de proximités au plus près des besoins exprimés par les usagers.

Nous avons exprimé nos inquiétudes sur les incidences d’une telle mise en place, celle-ci entraînant de fait une mutualisation des moyens : gestion des personnels et accroissement de la charge individuelle de travail.

Tout ceci a pour but de déléguer aux Maires d’arrondissement des budgets propres, votés par le Conseil d’Arrondissement, et leur permettant d’avoir plus de liberté sur le choix et le financement :


a) des associations

b) des crèches associatives,

c) sur la culture,

d) sur la jeunesse et les sport.

e) de même sur les budgets d’entretien d’équipement d’espaces publics de proximité ainsi que de voirie


Tous ces points entraînent la réorganisation complète des services administratifs et techniques de chaque Mairie d’arrondissement.

Nous nous inquiétons que la volonté exprimée du Maire se traduise par donner des pouvoirs aux associations de quartiers sans perspective du respect de la place du service public clairement définie.

Tout ceci doit s’opérer à effectif constant en utilisant les transformations de postes et le redéploiement des effectifs. Il est à noter que pour l’année 2009 on nous annonce seulement entre 200 et 300 créations d’emploi.

 

 

2°/ - l’Allocation Prévoyance Santé (APS) :

 

Sur l’APS mensuelle, la Maire adjointe nous a répondu par la négative sur l’augmentation de son montant de 15 à 20 euros. Mais par contre accepte une négociation sur le bornage de l’indice 307 brut.

Pour l’APS annuelle (200 euros pour TOUS), c’est une remise en cause qui nous est proposée en déshabillant Paul pour habiller Pierre soit accepter une limitation indiciaire de celle-ci en compensation d’une augmentation pour les autres ?

 

Ceci est pour nous inacceptable.

 

CONCERNANT LES REPONSES A NOS POINTS EVOQUES

 

REGIME INDEMNITAIRE : REFLEXION SUR LE MERITE ?

RATIO PROMU/PROMOUVABLE : Négociations en 2009

LES PRIVATISATIONS : Communication au Conseil de Novembre 2008

LES LOCAUX : Mise en avant de la vente des locaux vacants (Beaubourg, Jean-Jacques Rousseau, etc…)

TENUE D’UN CHS CENTRAL SPECIALE CONDITIONS DE TRAVAIL : Accord de principe

RESORPTION DE LA PRECARITE : Renvoi sur la prochaine Commission Consultative Paritaire

AGOSPAP/ASPP : Renvoi sur la signature de convention au premier semestre 2009

 

Comme vous pouvez le constater, toutes ces réponses sont loin d’être satisfaisantes et leurs dénouements favorables pour les salariés ne pourraient être obtenu qu’avec la participation aux mobilisations de tous.

 


TOUS ENSEMBLE VOTONS CGT

LES 13 ET 14 NOVEMBRE 2008

AFIN QUE LA PRESSION EXERCEE PAR LES SALARIES

ABOUTISSE A L’OBTENTION DE CES REVENDICATIONS
 

 

 


Vous avez la parole !

Les 13 et 14 Novembre 2008

Faites parler les urnes !

votez CGT
 

CAP CCP CGT 2008
 
 
 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page