Accueil
Vers PDF IMPRIMER Mis en ligne le 17 Janvier 2008
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 

 

Le gouvernement et le MEDEF remettent en cause
notre avenir et celui des nos enfants

Pour nos salaires et nos carrières, la riposte doit être à la hauteur

 

STOPPONS LES !

 


A L’APPEL DE LA CGT, CFDT, FO, FSU, UNSA, CFTC, Solidaires,

Dans l’unité, les syndicats de la fonction publique vous appellent
à vous rassembler et à manifester
de la place de la Bastille à St Augustin.

Le 24 janvier 2008 dès 13h30

Les personnels de la Mairie de Paris ont rendez-vous
à l’angle du boulevard Richard Lenoir,
rue de la Roquette et rue du Faubourg St Antoine.
 

 

 

Salaires - emplois :

Depuis la mobilisation réussie le 20 Novembre 2007, qui a contraint le gouvernement de manière précipitée à ouvrir des négociations salariales, rien n’a évolué.

Cette opération médiatique de concertation n’était en fait qu’un leurre !

Le gouvernement, loin de répondre aux problèmes posés portant sur les salaires, les carrières, les pensions de retraite, le pouvoir d’achat, reste enfermé dans une stratégie de fin de non recevoir.

Les mesures de rattrapage du pouvoir d’achat ne sont même plus évoquées, 7% ont été perdus depuis 2000.

Rien n’est proposé à propos de l’augmentation du point d’indice.

L’analyse de besoins d’effectifs dans tous les services reste totalement exclue, accélérant parallèlement leurs réductions, fragilisant d’autant les missions du service public.

 

RTT :

Par sa volonté de proposer le rachat des jours RTT, le gouvernement entend imposer aux agents de se payer eux même à la carte leurs propres augmentations. Il veut s’en servir pour remettre en cause les 35 heures, et plus largement celle de la durée légale du travail.

 

Ce serait le «  travailler plus, plus vieux…pour gagner moins »

 

Seulement 8 mois, à peine, après les élections présidentielles, le président et le premier ministre tournent le dos à leurs intentions déclarées de relancer le pouvoir d’achat.

 

Carrières :

Seules des mesures individuelles et de promotions au mérite, pour une minorité d’agents, seraient mises en place, ce n’est certainement pas ce qu’attend l’immense majorité des personnels.

La refonte des grilles indiciaires, prenant en compte la complexité des métiers, les années d’études, et la pénibilité, est au point mort !

 

Retraites :

Alors même que les négociations tripartites en cours dans les 3 branches professionnelles des régimes spéciaux se poursuivent, et qu’un nombre important de sujets reste en suspens, le gouvernement  a choisi d’annoncer pendant les fêtes de fin d’année son intention d’ imposer le passage à 41 ans de cotisations.

Cette véritable provocation s’appuie sur l’ouverture des négociations prévues de manière globale en 2008 dans le but d’imposer le passage à  41 puis à 42 ans pour tous, salariés du privé et du secteur public.

C’est la raison pour laquelle les salariés relevant des régimes spéciaux, des mines et de l’énergie, des cheminots et des transports, se retrouveront en action et dans la rue le

22 JANVIER 2008 dès 13h00 gare d’Austerlitz

(L’union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens appelle ses militants à y participer, en fonction de leurs possibilités, il n’y a pas d’arrêt de travail déposé à cet effet).

Nous sommes tous concernés par l’allongement de la durée de cotisations qui nous est proposé afin de  pouvoir partir en retraite. A peine ont-ils refermés la porte sur les 37,5 années de cotisations pour 40 ans en 2003, qu’ils entendent profiter de leur avantage pour passer aux 41 ans pour tous dès 2012 !

 


Notre démonstration du 24 JANVIER doit être forte et massive

ENSEMBLE FAISONS LES RECULER !!
 

Un préavis de grève de 55 minutes à 24 heures a été déposé.

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page