Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents Mis en ligne le 30 Septembre 2008
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


Mardi 7 octobre 2008

ENSEMBLE dans l’ACTION !

RASSEMBLEMENT à 10 h 00

à l’Hôtel de Ville
 

 

Il est urgent d’agir et de se mobiliser pour :

 

Les conditions de travail :

Malgré une faible augmentation des personnels titulaires : + 0,7 % de 2006 à 2007, c’est une progression significative des agents non titulaires qui est à prendre en compte : + 11,6 % pour la même période.

Le non remplacement des départs en retraite ouvre la porte à des transformations de postes qui masquent la réalité.

La vérité, c’est qu’il y a des services où l’on travaille à flux tendu, voire où l’on modifie les organisations de travail de façon à palier et masquer la dégradation du service rendu à l’usager (que l’on appelle par ailleurs client dans certaines de nos directions).

Certes, on ne travaille plus comme en 1936, mais ce n’est pas pour rien si l’on voit aujourd’hui naître de nouvelles pathologies liées à la souffrance au travail. La nouvelle mode serait de reconnaître le « stress au travail ».

De plus en plus de salariés se voient contraints à l’inaptitude professionnelle, nous ne pouvons continuer comme cela…

Il faut ouvrir des perspectives de reconversions professionnelles sans pertes de salaires.
L’usure des salariés est une donnée à prendre en compte et notamment la possibilité de pouvoir se loger décemment au plus près de leur lieu de travail.

 

Il nous faut valoriser les missions de services publics et les pérenniser
sur des emplois publics titulaires

 

Le combat mené par le secteur de la petite enfance
en est un exemple parmi tant d’autres

 

Des élus qui font volontairement l’amalgame entre services publics et services rendus au public.
Cela se traduit par des actes, volonté de privatiser les 4 derniers secteurs de collectes d’ordures ménagères. Grâce à la mobilisation des salariés, le Maire de Paris a reculé…

Que dire de la privatisation du CRECEP, service qui n’avait aucun rival en matière d’analyse de l’eau ?

Le Maire de Paris annonce à qui veut bien l’entendre, le retour de l’eau au service public, sans pour autant parler de la gestion des personnels et de leurs statuts. Quel devenir pour les salariés du CRECEP en attente de reclassement ? (84 licenciements actuels).

La Mairie met en route une politique de la Ville ambitieuse, faisons en sorte qu’elle ne se fasse pas au détriment de ses personnels.

 

L’augmentation du pouvoir d’achat peut dès aujourd’hui se traduire
par des mesures concrètes :

 

Ouverture immédiate de négociations sur :

  • L’augmentation de la prime APS de 200 à 500 €uros ;

  • L’augmentation de l’APS de 15 à 20 €uros et faisant sauter le seuil de l’indice 307.

  • Augmentation de l’IAT 2.

  • Attribution d’un 13ème mois.

  • L’amélioration du ratio/promu/promouvable jusqu’à 100 %.

  • Des œuvres sociales dignes de ce nom et de la première Ville de France.

 

Ce constat nous amène à penser qu’il est temps de réagir pour qu’un TRAVAIL DECENT corresponde à un SALAIRE DECENT, un SMIC à 1 600 €

 


« POUR GAGNER PLUS, LUTTER PLUS »

MANIFESTATION à 15 h 00

d’Alma Marceau au Trocadéro
 

 

Le 7 octobre prochain, l’ensemble des cinq confédérations syndicales (CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC) s’associe à l’appel de la Confédération Syndicale Internationale pour une journée syndicale mondiale sur le travail décent.

A l’occasion de cette journée, les six organisations syndicales CGT, CFDT, CFE-CGC, FSU, Solidaires et UNSA ont décidé de mettre en œuvre tous les moyens de parvenir à des mobilisations d’ampleur dans tout le pays.

 


TOUS ENSEMBLE LE MARDI 7 OCTOBRE 2008
 

Un préavis de grève de 55 minutes à 24 heures a été déposé.

 

 

 


Vous avez la parole !

Les 13 et 14 Novembre 2008

Faites parler les urnes !

votez CGT
 

CAP CCP CGT 2008
 
 
 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page