Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 1 Décembre 2013
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


A trois mois des élections municipales,

Il est encore temps que le Maire bouge les lignes

Au bénéfice de tous les agents de la ville de Paris !
 

 

Avec la CGT Exigeons, Revendiquons

pour tous les agents, titulaires, non-titulaires de la Ville de Paris :

 

  • AVANCEMENT des carrières et des ratios à 100 %,

  • AUGMENTATION des salaires

  • AUGMENTATION des effectifs

  • TITULARISATION de tous les contrats précaires

  • AMELIORATION de la prise en compte de la santé des agents.

 

TOUTES ET TOUS EN GREVE

LE MARDI 17 DECEMBRE 2013

CONSEIL DE PARIS, SEANCE BUDGETAIRE

IMPOSONS AU MAIRE DE PARIS NOS CHOIX

POUR UN POUVOIR D’ACHAT DECENT !

 

Voilà, un an et demi que le parti socialiste est au pouvoir et que la Mairie de Paris est sa vitrine.

Stop, Ca suffit !

Si le gouvernement et la mairie de Paris réussissent à maîtriser leur budget, c’est sur notre dos.

Il faut que ça s’arrête au plus vite.

Le 17 décembre prochain, soyons ensemble plus nombreux pour faire comprendre au maire que nos salaires ne nous permettent plus de vivre dignement, que nous sommes tous au bord du gouffre.

Sans nous, le pays n’est rien, Sans nous, la ville de Paris n’est plus.

 

REFUSONS LE DEMANTELEMENT DU SERVICE PUBLIC PARISIEN

IMPOSÉ PAR LE MAIRE DE PARIS !

 

ASSEMBLEE GENERALE

MARDI 17 décembre 2013 à 9 heures

Salle : Grande CROIZAT à la Bourse du Travail

3, rue du Château d’Eau – 75010 PARIS – Métro : République

Puis,

DEPART pour le Parvis de l’Hôtel de Ville à 10 heures.

 

Un arrêt de travail reconductible est déposé pour tous les personnels de 0 à 24 heures

 

DEMANDONS UNE VRAIE REVALORISATION DE NOTRE TRAVAIL

La grande fierté du Maire sur l’amélioration du service public :

Les redéploiements, les regroupements et les réorganisations de services conduisent à des dégradations des conditions de travail et à une dégradation du service rendu au public.

STOP AU DIMINUTIONS D’EFFECTIFS

Monsieur le Maire propose une nouvelle revalorisation pour l’APS annuelle.

+ 25 € de l’indice minimum à l’indice 340.

Nous exigeons une réelle revalorisation de l’APS annuelle à 500 € pour tous les agents.

Il faut que véritablement tous les agents aient les moyens de se payer une mutuelle attractive.

Avec les nouvelles grilles de la catégorie C, le maire redistribue les miettes que le gouvernement a bien voulu donner. Juste pas grand-chose... (5€ Brut d’augmentation par mois).

RATIOS A 100 % POUR TOUS LES CORPS

OCTROI D’UN 13ème MOIS.

Le Maire de Paris peut répondre, dès maintenant, par l’amélioration des recettes budgétaires, à l’emploi, à la résorption de la précarité, à l’augmentation conséquente de l’APS, à l’augmentation massive des ratios.

Le 17 décembre, le budget de l’an prochain est voté. Qu’on ne nous dise pas que c’est le prochain maire qui décidera des futures mesures.

DES AMELIORATIONS POUR LES AGENTS SONT POSSIBLES

La CGT a déposé un préavis de grève pour le 17 décembre pour permettre à chacune et chacun d’exprimer leurs difficultés à exercer leur métier au quotidien.

Nous appelons les agents à relever la tête et dire bien haut et fort tout ce qui ne va plus, tout ce qui oppose souvent les services entre eux, les directions entre elles.

La CGT s’oppose à la politique du Maire qui privilégie le chacun pour soi au détriment de l’intérêt collectif.

 

PLUS QUE JAMAIS,

LA CGT REVENDIQUE ET EXIGE L’OUVERTURE IMMEDIATE

DE NEGOCIATIONS SUR TOUTES NOS REVENDICATIONS :

  • Embauche de personnels titulaires.

  • APS annuelle portée à 500 €.

  • Augmentation de l’APS mensuelle et élargissement à tous les indices.

  • Ratios à 100 % pour tous les corps.

  • Un salaire de départ à 1700 €.

  • L’octroi d’un 13ème mois ou d’une prime annuelle d’un montant de 1500€.

  • L’augmentation de l’offre de restauration collective par la rénovation et la mise en service de nouveaux centres nécessaire aux agents. Des chèques déjeuners pour les agents qui ne peuvent se rendre dans ces restaurants administratifs.

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page