Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 1 Novembre 2013
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


LA CGT S’INDIGNE…

NON A UNE REFORME AU RABAIS
 

 

Le Ministère de la Fonction Publique ouvre des négociations dès le mois de décembre pour une réforme des grilles des 3 versants de la fonction publique.

Les territoriaux ont leurs mots à dire……

Ces négociations ne doivent pas échapper aux salariés des services publics parisiens. Cela ne doit pas rester une mesurette visant à cacher la misère.

 

OUI

Des retraités parisiens se retrouvent en dessous du seuil de pauvreté à l’issue de leur période d’activité professionnelle.

NON

Les régimes spéciaux ne sont pas à comparer avec les salariés ayant cotisés dans le privé.

 

Ce qu’il faut comparer, c’est le montant de retraite que perçoit un salarié en fin d’activité tous régimes confondus….

Sans parler de son âge de départ, cela va de soit : 60……. 62…… 63…...70 peut-être...

Le 30 octobre 2013, le Sénat pourrait valider le texte de loi sur les retraites….. La CGT s’y fera donc entendre…….

Nous demandons le retrait de ce texte et le retour

à la possibilité de partir à l’âge de 60 ans pour tous.

 

POUR DES RETRAITES A LA HAUSSE

Augmenter les salaires……. Oui, mais comment ? Les salariés du privé, malgré les accords, « compétitivité - emplois », signés par des organisations syndicales bien loin de nos valeurs, ont cru pouvoir négocier les plans sociaux.

Erreur, les conflits se multiplient, PSA, GAD (abattoirs).

Des concessions sont demandées aux salariés (baisse des salaires, révision des accords temps de travail, chômage partiel, etc…).

Toutes ces dures réalités engagent de lourdes conséquences sur la vie des salariés….

Tout ça relayé par un reality-show permanent : TF1, Antenne 2, FR3, BFM….. Ne parlons pas des gratuits : métro, 20 minutes…

 

GEL DU POINT D'INDICE DANS LA FONCTION PUBLIQUE
STOP 4 ANS DE TROP !

Ça fait maintenant 4 ans que le point d’indice fonction publique est gelé par les gouvernements de droite comme de gauche.

La mairie de Paris, le 26 novembre prochain, tient un Conseil Supérieur des Administrations Parisiennes. Le maire de Paris peut décider de donner une véritable impulsion au pouvoir d’achat de ses salariés.

Une refonte des grilles de catégorie C est à l’ordre du jour.

  • C’est l’occasion de revoir les ratios de promotion.

  • C’est l’occasion de revoir les conditions de passage et d’accès au grade supérieur.

  • C’est aussi l’occasion de revoir l’évolution des grilles de catégories A et B, aujourd'hui exclu du dispositif de saupoudrage proposé par le ministre Lebranchu….

 

STOPPER LA MISERE

Il est grand temps de marquer un coup d’arrêt aux mesures antisociales

 

  1. Les saupoudrages proposés par le gouvernement ne sont pas à la hauteur. Les quelques points d’indices ne satisfont même pas la perte de pouvoir d’achat de ces 4 dernières années (pire même les mesures de rattrapage sont très loin de ce que l'on revendique : 0n se fou de nous : 1 euro pour certains !!!).

  2. Le maire peut défendre le pouvoir d’achat de ses agents en révisant à la hausse les ratios que la CGT n’a pas validés…

  3. Il est urgent de revoir à la hausse les mesures préconisées par le ministre en guise de rattrapage du pouvoir d’achat liées en partie au gel du point d’indice.

 

Dès décembre s’ouvrent des négociations avec le ministère

La CGT revendique une vraie réforme des carrières des 3 catégories A, B et C et non des mesures discriminantes tassant une fois de plus les salaires vers le bas… Une réforme qui revoit les ratios, l’évolution aux grilles supérieures, l’intégration des primes dans les salaires...

 


IL FAUT SORTIR DE LA POLITIQUE DE RESTRICTION

SALAIRE, EMPLOI, RETRAITE

IL EST GRAND TEMPS D’AGIR
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page