Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 1 Janvier 2013
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


Bonne Année 2013

Que nos meilleurs vœux vous accompagnent

en cette nouvelle année
 

 

Rappelez-vous,

lors de ses vœux en 2012, M. Bertrand DELANOË, le maire de Paris nous a solennellement affirmé : « Je souhaite notamment trouver les moyens les plus efficaces de limiter les effets de certaines décisions gouvernementales en particulier le gel du point d’indice, dont je sais l’inquiétude légitime qu’il suscite ».

 

Où en sommes-nous ?

L’année 2012 fût maigre malgré les bonnes promesses. L’annonce de l’administration de l’avancement minimum dans l’échelon pour tous les agents au 1er janvier 2013 et l’augmentation à l’indice maximal pour tous les agents de catégorie C porté à 499, en dehors des agents faisant l’objet d’une sanction disciplinaire à partir du blâme et au-delà dans l’intervalle du passage de grade supérieur, ne laissait guère de place à l’euphorie.

Malgré tout, grâce à votre mobilisation derrière la CGT, les 20 et 21 novembre, il a été permis de passer à 1 858 promotions supplémentaires sur les trois catégories ainsi au total 9 624 promotions seront prononcées s’étalant entre 2013 et 2015.

Evidemment, ce ne sont pas les ratios à 100 % mais cela reste un vœu pour 2013 !

Pourtant la CGT avait déposé 19 amendements pour aller plus loin lors du dernier CTP. Ils n’ont pas été retenus par l’administration. Pourtant FO et SUPAP/FSU les soutenaient.

La détermination de la CGT avec celle des agents a permis d’obtenir en 2012 quelques avancées pour le pouvoir d’achat de chacun comme :

  • L’avancement minimum dans l’échelon : L’ouverture du décret de 94 a permis à tous les agents d’accéder à l’échelon supérieur en un minimum de temps.


  • Cette mesure était appliquée à la Fonction Publique Territoriale, il était donc normal de l’appliquer aux agents de la ville de Paris. Aujourd’hui, c’est chose faite et c’est tant mieux !


  • Indice terminal pour la catégorie C porté à 499 : La mobilisation de ces dernières années avec la CGT a contraint à des négociations serrées pour que l’indice terminal de la catégorie C soit porté à 499.


  • Les ratios de promotions, promus/promouvables : Après les luttes de ces dernières années depuis notamment 2009 en intersyndicale, le niveau des ratios permettant le passage à l’échelon supérieur a été amélioré.

    La CGT a fait le choix de poursuivre avec les salariés les actions nécessaires pour continuer à faire bouger les lignes, comme le démontre les initiatives grévistes ou les personnels nombreux ont occupé la Place de l’Hôtel de ville, la mairie du 11ème.

 

La CGT, ses syndicats agissent à la ville et au département de Paris

pour améliorer les conditions de vie de tous !

Les agents ont besoin d’une vraie revalorisation de salaire.

 

La CGT fera tout pour que le gouvernement arrête sa politique d’austérité dans la continuité des gouvernements précédents du gel du point indiciaire.

Les revendications de la CGT sont malheureusement toujours d’actualité, et connues de tous :

  • Augmentation des effectifs pour un service public de qualité avec des agents qualifiés et bien rémunérés.

  • Mise en place d’un plan de déprécarisation en respect de la loi du 12 mars 2012, afin de permettre à tous ces jeunes notamment de trouver leur place dans notre société.

  • Abrogation de la journée de carence, comme le 1er ministre l’applique à Nantes.

  • Attribution d’un 13ème mois et revalorisation du régime indemnitaire.

  • APS annuelle à 500 euros et attribution de l’APS mensuelle à toute la catégorie C.

  • Augmentation du budget de l’Action sociale à 3 % de la masse salariale en doublant immédiatement la subvention de l’AGOSPAP en la portant à 1 % de la masse salariale.

  • Attribution d’un chèque-déjeuner aux agents qui n’ont pas accès aux restaurants administratifs et une meilleure prise en compte des revenus dans les droits d’accès.

  • Un logement décent pour touts personnels de nos administrations, titulaires, non titulaires à prix accessible.

 

Aujourd’hui, nous sommes déterminés à obtenir de nouvelles avancées pour tous les agents au regard du budget voté au dernier Conseil de Paris.

Depuis 2005, la CGT revendique une grille commune aux trois versants de la fonction publique territoriale, d’Etat et Hospitalière, une réforme globale des grilles C, B et A avec un minimum porté à 1 700 euros bruts.

La CGT exige un réel plan de déprécarisation à la ville avec un arrêt des embauches à l’emporte-pièce et un réel soutien de tous ces agents qui, souvent, se retrouvent en situation de grande pauvreté en ce début d’année.

Si nous devions formuler un dernier vœu en cette année 2013, ce serait celui-ci. Que le maire de Paris regarde attentivement la situation sociale des agents. Titulaires ou non-titulaires, il peut contribuer à ce que nos vies deviennent colorées, plus fructueuses. Pour y parvenir, qu’il ose ! Qu’il prenne en compte les revendications de la CGT.

 

TOUS ENSEMBLE, CONTINUONS DE PORTER NOS REVENDICATIONS

POUR UN MEILLEUR POUVOIR D’ACHAT

ET UNE REELLE AMELIORATION DES DEROULEMENTS DE CARRIERE

 

A Bercy, ici ou ailleurs, par le froid, en hiver ou en été, les militants de la CGT,
seront toujours là, à vos côtés, pour que vous soyez respectés,
appréciés et justement rémunérés.

 


ENSEMBLE EN 2013, NOTRE COMBAT SE POURSUIT

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2013
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page