Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 20 Novembre 2012
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


Le Maire de Paris

envoie les CRS contre la CGT
 

 

Dans le cadre de la journée d’action de la CGT, hier mardi 20 novembre, une occupation de la place de Saint Gervais, derrière l’hôtel de ville, était organisée par les grévistes pour obtenir satisfaction à leurs revendications.

Vers 17 h 30, ce rassemblement pacifique de la CGT a été évacué par les CRS à la demande de la Mairie de Paris.

0 + 0 = RIEN

= Négociations à la Sauce Delanoë

= CRS POUR TOUS LES MANIFESTANTS

 

En exigeant les Ratios à 100 %

La CGT a obtenu le Mépris à 100 %

Le bâton pour faire taire les revendications des personnels ! Ça ne fait pas le compte, Monsieur le Maire.

Insupportable le mépris de l’exécutif envers le personnel parisien !

Maïté Errecart, qui recevait une délégation de la CGT dans la matinée nous a déclaré, sans rire, que les agents sont des nantis et que leurs revendications pas raisonnables.

Circulez !

Vous n’aurez rien !

L’argent, il est pour effacer les 1 milliard 300 millions d’euros dette de l’état, due à la Mairie que Monsieur le Maire vient d’effacer pour son camarade Monsieur le Président de la République.

De l’argent, le maire de Paris en a,

Mais pas pour les salariés.

Aujourd’hui, Mercredi 21 novembre 2012, réunis en Assemblée Générale, les agents en grève reconductible décident d’actions pour lutter contre l’arrogance de la mairie.

 


NOUS NE LACHERONS RIEN

TOUS ENSEMBLE

POUR NOS REVENDICATIONS
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page