Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 20 Septembre 2012
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


On n’est pas des moutons !

Non à l’Austérité, Non au Pacte Budgétaire

Imposons le Pacte Solidaire
 

 

Le Dimanche 30 septembre 2012

Tous ensembles

Manifestons notre refus du Traité Européen

13 heures 30 Place de la Nation

 

POUR UNE EUROPE SOCIALE

Le Traité Merkozy, pacte budgétaire européen, dit Traité pour la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance (TSCG) devait être renégocié par François Hollande le candidat ! Aujourd’hui, le Président français, François Hollande veut le faire ratifier au plus vite.

Pourquoi vite ?

Parce que nous sommes, en France, 72 % à vouloir un référendum. Nous sommes nombreux à refuser ce traité.

PARCE QUE LE TEMPS QUI PASSE PERMET LA MOBILISATION

Il est essentiel de montrer notre détermination à ne pas accepter la fatalité de ce nouveau traité.

Il faut montrer fermement à Monsieur Hollande que nous ne lui avons pas donné carte blanche pour continuer la politique de Nicolas Sarkozy mais bien pour un réel changement de société et…Immédiat :

 

LE CHANGEMENT C’EST URGENT

Ce Traité contient la fameuse règle d’or qui impose aux Etats et aux administrations publiques de garder l’équilibre budgétaire sous peine de sanctions !

Mais ce n’est pas tout, les Etats se mettent totalement et volontairement sous le contrôle de la commission européenne : toutes décisions, tous budgets nationaux devront d’abord obtenir l’accord de Dame Europe pour pouvoir fonctionner…

Ainsi, avec ce traité, le nouveau gouvernement français n’aurait pas pu faire adopter la mesure sur le départ à la retraite à 60 ans des salariés ayant effectué des carrières longues. Vu la situation financière de la France, les instances européennes auraient jugé contraire au traité cette mesure compte tenu du niveau de déficit public.

 

La CGT a lancé une campagne d’explications et une pétition contre ce traité.
Nous devons faire pression sur les parlementaires français pour qu’ils votent NON à ce pacte budgétaire, et le 30 septembre être nombreux dans la rue

 

Ne laissons pas la commission européenne, imposer sa vision de la société.
L’Europe doit être une Europe sociale avant tout et pas une Europe financière, pas une Europe du seul profit.

Ce traité rapproche encore plus les peuples de l’austérité déjà existante et les éloigne des améliorations sociales.

La Confédération Européenne des Syndicats (CES) qui regroupe de nombreux syndicats européens dont la CGT française a pris position contre ce traité déjà depuis début 2012.
En effet, ce Traité, s’il est ratifié, imposera l’austérité à vie pour tous les pays.

Les efforts demandés appauvriront les salariés, augmenteront le chômage partout et aggraveront la situation de chaque pays comme c’est déjà le cas en Grèce, en Espagne et au Portugal.

Comment pourrait-on revendiquer des augmentations, des embauches, si cela ne dépend même plus de notre gouvernement ?

 

Ce traité n’est pas une fatalité !

Il faut lui dire NON !

Si un pays y arrive, d’autres suivront. Partout où des élections ont eu lieu depuis quelques mois, les opposants à cette austérité gagnent du terrain au prix fort en mobilisations massives, comme à Thessalonique (en Grèce), à Madrid (en Espagne). Le bourrage de crâne qu’on nous inflige n’implique pas de rester sans voix…

 

La seule solution, c’est la mobilisation !

Ce traité, il faut l’enterrer, ce traité c’est notre affaire, alors :

 


Le 30 Septembre 2012

Tous ensembles

Pour une Europe Sociale contre le TSCG
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page