Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 7 Juillet 2012
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


Déclaration CGT

au CTP Central

du 27 juin 2012
 

 

Madame la Présidente,

La lecture du bilan social souligne une chute des effectifs entre 2010 et 2011. Pourtant la Ville ouvre de nouveaux équipements.

C’est dans ce contexte que la Ville de Paris veut ouvrir une école Parisienne de la Natation, sans aucun recrutement D’EAPS. Vous voulez multiplier les heures de cours sans aucun moyen supplémentaire, en utilisant les agents comme des pions qu’on trimbalerait d’une piscine à l’autre.

La CGT se prononce fermement contre votre politique de redéploiement des effectifs et votre volonté de mettre en place une PFR (Prime en fonction du résultat) qui ne porte pas son nom. Votre politique est d’opposer les agents, voire les équipes les unes aux autres. Vous utilisez les mêmes méthodes que le gouvernement précédent qui a sévèrement été sanctionné pour ces raisons.

Vous allez chercher vos méthodes d’encadrement dans le privé : après le bénévolat et l’agent free (libre, y compris le week-end) vous inventez le ‘serious game’ ! Les écrans seront-ils financés par des publicitaires tels que Coca Cola ou Mac-Do pour faire plus in ?

Dans cette société qui s’articule autour de la périphrase, (Exemple parler de référentiel bondissant au lieu de parler d’un ballon) votre ‘accord nommé âge et génération’ pour éviter de prononcer le mot ‘senior’, ne consiste qu’à trouver des moyens pour vous débarrasser des quinquagénaires qui augmentent votre masse salariale alors que vous diminuez les effectifs de manière drastique.

Comme chez France Télécom, vous chercher à rationaliser les coûts au détriment des conditions de travail des agents et de leur état de santé.

S’agissant de la pyramide des âges, le bilan social révèle que 10.000 agents ont plus de 55 ans et disposent d’un compte épargne temps conséquent. Quelle sera votre politique d’anticipation en matière de gestion des effectifs ?

 

La CGT vous donne un carton rouge !

  1. Carton rouge :

    Vous cherchez à instaurer le télétravail de manière détourné : l’agent connecté de chez lui, week-end compris pourra lire sa messagerie, se former via des serious game pendant ses vacances d’été. Gare aux primes et à l’avancement de ceux qui ne seront pas volontaires !


  2. Carton rouge :

    Vous dites vouloir lutter contre la précarité, mais vous ne voulez pas transformer les fausses vacations, les faux contrats aidés, les temps incomplets subis en création d'emplois !


  3. Carton rouge :

    Vous ne renouvelez pas les contrats des non titulaires pour ne pas les titulariser. Dernière tentative en date à la DSTI où la DRH fait pression sur des agents pour les inciter à signer des contrats illégaux.

    D’après le bilan social le nombre de chômeurs indemnisés a augmenté. Il est passé de 1623 en 2006 à 2245 en 2011.


  4. Carton rouge :

    Vous usez massivement des contrats aidés sur des emplois permanents. D’ailleurs la CGT l’a dénoncé. 1700 agents en CUI à ce jour à la Ville de Paris. La perspective du gouvernement de recruter 80.000 CUI supplémentaires nous inquiète, combien à la Ville de Paris ? A la DDEEES, ce sont des contrats aidés qui gèrent des contrats aidés.

    La CGT opte pour la réinsertion professionnelle et vous demande de remplir vos obligations de formation pour que ces agents retrouvent un emploi pérenne. Ces salariés correspondent bien aux besoins réels des services, notamment dans les MDA et les Maisons de l’emploi.


  5. Carton rouge :

    Vous cherchez à privatiser à tout va. La CGT vous demande avec quels effectifs vous allez ouvrir la nouvelle piscine Beaujon ?


  6. Carton Rouge :

    En raison de la pénurie de poste, les CAP se transforment en loterie, voire en clientélisme. En 2011 seulement 6,39% des agents ont été promus. Ce chiffre, même si il est calculé sur la totalité de l’effectif, est un indicateur des perspectives de carrière.


  7. Carton rouge :

    En matière de formation, vous n’avez pas dépensé tous les crédits engagés. Dans le même temps des auxiliaires de puériculture qui ont réussi le concours d’entrée à l’école de d’EJE se voient refuser le financement de leur études.

    La CGT souhaite que vous demandiez à la DRH de remplir les engagements pris dans l’accord formation. Cela contribuerait à augmenter votre crédibilité lorsque vous dites que vous vous attaquez aux inégalités femmes/hommes.


  8. Carton rouge :

    Indice 499. Vous aviez pris l’engagement que les agents en bénéficieraient tous avant l’été. Les CAP sont passés, les agents risquent de partir en retraite sans ce léger bonus. Encore des femmes discriminées.

 

Votre majorité dispose désormais de tous les pouvoirs. Qu’allez-vous en faire sachant que Bercy a publié un rapport préconisant la suppression de 1 fonctionnaire sur 3 ?

Comptez vous appliquer la même politique ?

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page