Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 12 Mai 2012
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


Déclaration de la CGT

au CTP Central

du 11 mai 2012
 

 

Madame la Présidente,

La CGT fidèle à son histoire faite de courage a appelé à voter pour le nouveau Président.
Toutefois, la CGT n’a pas signé de chèque en blanc.

En effet, le dimanche 6 mai a vu la défaite de la politique d’austérité avant la Victoire du Parti Socialiste.

Le dimanche 6 mai a vu la victoire d’une France lasse des divisions entre Français et immigrés, Chômeurs et salariés, jeunes et vieux.

 

La CGT continue à revendiquer :

  • Les ratios à 100%.

  • Le SMIC à 1700 euros.

  • Le recrutement d’effectifs de titulaires en nombre suffisant pour prévenir la souffrance au travail.

  • L’indice 499 à tous les agents de catégorie C le plus rapidement possible.

  • Le maintien des services publics et pas des services au public.

  • Un plan ambitieux de titularisation des précaires.

  • La transparence dans l’octroi des primes.

  • La prise en charge totale de la cotisation mutuelle.

 

La CGT s’oppose aux restructurations de service visant à privatiser, telle la création d’un EPA dont on connaît le but ultime.

Le nouveau Président de la République a promis de vraies négociations avec les organisations syndicales.

Nous espérons que la Ville de Paris va enfin se décider à respecter les ‘corps intermédiaires’ en ouvrant de vraies négociations et pas de simples réunions de concertation (que ce soit sur l’EPA ou sur la charte des arrondissements’).

En effet, depuis le début de sa deuxième mandature, le Maire de Paris semble préférer les ‘chat’ avec les agents aux négociations avec les organisations syndicales. D’ailleurs, son refus d’organiser les élections professionnelles témoigne du peu de considération dans lesquelles il tient les OS de la Ville de Paris.

A quand un référendum avec les agents ?

 

Monsieur Hollande a promis le droit de vote aux étrangers non ressortissants de la Communauté européenne. La CGT veillera donc à ce que les NT non ressortissants européens (souvent des femmes) soient mieux traitées.

Pour conclure, la CGT réaffirme qu’elle veillera jalousement à sa liberté d’expression.

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page