Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents Mis en ligne le 20 Mai 2008
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 

 


Les administrateurs siegeant

au Conseil d'Administration de l'AGOSPAP

s'adressent au Maire de Paris

 

Monsieur DELANOE Bertrand
Maire de Paris
Hôtel de Ville
75004 PARIS

 

 

Monsieur le Maire,

Nous tenons à vous alerter sur la situation alarmante que nous rencontrons dans le cadre de la consommation des crédits de l’AGOSPAP en ce début 2008.

Nous avions attiré votre attention les années précédentes sur le transfert de charges que faisait peser les aides au relogement d’urgence des personnels.

Vous aviez dès lors, pour 2006 et 2007, pris la décision de reprendre en gestion directe ces aides et nous nous en étions félicités.

Nous avons donc budgété, au titre des prestations sociale,  320 KE pour 2008, soit 20 KE supplémentaires + 7 %,  afin de faire face aux évolutions constatées ces dernières années. Or cette prévision majorée ne permet plus de répondre aux aides exceptionnelles que vos services accordent (bureau des interventions sociales de la DRH).

Ainsi, nous constatons un dérapage qui conduit à consommer en 4 mois 70 % de la subvention annuelle prévue.

Si cette évolution se poursuit au même rythme sur l’année, nous devrions atteindre 700 KE, si rien n’est entrepris pour contenir ces dépenses, qui se rapprochent du niveau de celles relatives au relogement d’urgence en hôtel des agents expulsés.

Dans cette hypothèse, vous comprendrez qu’il n’est pas concevable, qu’à l’occasion de notre prochaine assemblée générale, nous soyons dans l’obligation de prendre des mesures anti-sociales d’arrêt des paiements faute de crédits, ce qui serait bien en retrait de la vocation première de l’association.

Le budget Ville consacré aux vacances des familles est déjà atteint pour l’année 2008, il en est de même pour les vacances Printemps juniors.

Au-delà du seul fait que nous restons attachés à ce que toutes ces aides exceptionnelles en direction des personnels relèvent directement de l’employeur, nous vous demandons sans attendre de verser 400 KE de subventions complémentaires 2008 afin de compenser ce déficit.

 

Dans le cadre de la politique sociale entreprise par le Conseil d’Administration en direction des personnels et de satisfaire les demandes en cours, il est nécessaire de prévoir une subvention complémentaire de 760 KE répartis comme suite :

  • vacances familles : 600 KE

  • loisirs :                    160 KE

 

Les administrateurs syndicaux de la Ville de Paris, réunis ce jour, vous demande de les recevoir en toute urgence afin d’examiner la situation présente.

Nous pourrons aborder ainsi les questions touchant à la convention AGOSPAP, afin de définir avec vous du calendrier de concertation permettant d’aboutir le plus rapidement possible à la nouvelle convention qui doit être adoptée d’ici la fin de l’année.

Dans l’attente d’être reçus afin de sortir de cette situation, veuillez agréer, Monsieur le Maire, nos sincères salutations syndicalistes.

 

Les administrateurs :

CGT          CFDT       FO      AUTONOMES/UNSA       CFTC       UCP

 

 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page