Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 3 Avril 2012
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


Motion de soutien aux

personnels de l’ASPP en grève
 

 

Les personnels de l’ASPP (Association de Restauration Collective) sont en grève reconductible depuis hier, ce afin d’obtenir la garantie du recrutement et d’ouvertures de nouveaux centres afin de mieux accueillir les salariés des administrations parisiennes.

La politique imposée en matière de ressources humaines : M. ROBINNE, Directeur de cette association ne veut rien entendre sur les augmentations salariales et privilégie la mobilité, les mutations arbitraires, les sanctions auprès du personnel.

Cette politique nuit gravement à la qualité d’accueil que veulent offrir ces personnels aux usagers.

Hier, 3 restaurants étaient fermés. Les personnels réunis devant l’Hôtel de Ville attendaient une réponse de l’exécutif parisien. Nous y étions aussi et avons interpellé la mairie de Paris, afin de débloquer la situation.

 

La CGT des Services Publics

interpelle Maïté ERRECART

 

L'Union Syndicale des Services Publics Parisiens CGT témoigne au travers de ce courrier sa solidarité envers les personnels de l'ASPP en grève ce jour.

Après avoir eu contact ce midi avec les personnels en grève de l'association chargée de la restauration collective des salariés des administrations parisiennes, il s'avère que les négociations sont à ce jour bloquées par une fin de non recevoir de la part de la direction de cette même association.

La détresse vécue par ces salariés ne peut vous laisser indifférente et sans réponse.
Aujourd'hui, la délégation des personnels en grève devant le restaurant de l'Hôtel de Ville souhaitait être reçue par quelqu'un de l'exécutif parisien.

Après avoir eu contact avec Monsieur Antoine CHINES, j'ai personnellement eu de sa part l'engagement qu'une audience serait accordée au représentant du personnel.

D'autre part, nous vous avons interpellé dans le cadre de la séance du CSAP du vendredi 30 mars sur le préavis. Ce préavis est donc reconduit à la date d'aujourd'hui pour que des négociations reprennent. C'est la décision que les personnels de l'ASPP ont pris en assemblée générale ce midi devant le restaurant.

Nous pensons que la direction de l'association ne doit pas rester sans répondre au vue des difficultés qui perdurent.

La souffrance exprimée par les personnels vous concerne en premier lieu, Monsieur ROBINE prétend que les négociations des personnels mettraient le devenir de l'association en difficulté.

Si tel en était le cas, c'est l'ensemble des personnels de la Ville de Paris et des administrations parisiennes qui en feraient les frais.

Vous connaissez notre attachement à la restauration collective en témoigne notre participation active au sein du Conseil d'Administration de cette association.

A ce titre, nous revendiquons que vous preniez l'engagement de recevoir les représentants des personnels CGT de l'ASPP le plus rapidement possible, afin qu'ils vous exposent et vous expriment clairement leur revendications.

Nous pensons que cette démarche irait bien dans le sens de l'intérêt collectif à la fois des personnels et de la bonne marche du système de restauration que vous daignez garantir aux salariés de notre administration.

Nous souhaitons donc une intervention de votre part, afin de trouver une issue favorable à une sortie de conflit rapide.

Nous vous prions d'agréer, Madame la Maire, l'assurance de nos salutations distinguées.

 

Pour l'Union Syndicale CGT,

Pascal MULLER.

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page