Accueil
Vers PDFIMPRIMER Mis en ligne le 18 Avril 2008
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


LES PERSONNELS DE LA PETITE ENFANCE

RESTENT PLUS QUE JAMAIS MOBILISES
 

 

Du  7 au 17 avril  2008, l’ensemble des catégories professionnel(le)s de la Petite Enfance se sont largement mobilisé(e)s pour mettre fin à la dégradation du service public de l’accueil des jeunes enfants ainsi qu’aux conditions de travail qui ont, à ce jour, atteint un point des plus critiques.

Elles/ils revendiquent le recrutement et l’affectation, les plus rapides, de 2 à 3 professionnel(el)s par établissement(selon la capacité d’accueil) le plus rapide.

Suite à la manifestation de plus d’un milliers de professionnel(le)s, qui se sont rendus de République à l’hôtel de ville, la CGT et l’intersyndicale ont été à nouveau reçu par, Mr Najdvoski (élu chargé de la Petite Enfance), Mme Duroy (directrice de la DFPE), et la DRH.

Encore une fois, les propositions faites ne sont pas à la hauteur de la revendication des personnels. Même si un petit effort a été octroyé, à savoir le recrutement de 50 ATEPE supplémentaires. La CGT et l’intersyndicale ont estimé que cela restait totalement insignifiant quant à la réalité « du terrain » subit par les professionnel(le)s. L’audience a donc été suspendue par les organisations syndicales.

Les personnels réunis, ce même jour, en Assemblée Générale, ont décidé de rester mobilisé et faire du 22 mai une journée d’action des plus fortes.

 

Pour cela, elles/ils ont décidé :

  • la poursuite de la mobilisation sous différentes formes et notamment en lien avec les parents (faire signer la pétition)

  • d’interpeller les élus locaux et les groupes politiques

  • de renvoyer au Maire de Paris sa lettre datée du 31 mars, en notifiant « augmentation des effectifs budgétaires de la Petite Enfance pour un grand service public parisien d’accueil des jeunes enfants. »

 

Pour un accueil de qualité pour chaque enfant et pour la reconnaissance de toutes les catégories professionnel(le)s la CGT Petite Enfance  continue de revendiquer :

  • L’augmentation des effectifs budgétaires de toutes les catégories

  • La Révision des normes d’encadrement : 1 professionnel(le) pour 4 enfants

  • L’augmentation des bourses pour une évolution de carrière

  • La reconnaissance des qualifications pour chaque catégorie

  • Retour au sein du service public des tâches de ménage à plein temps avec une augmentation conséquente des ATEPE

  • L’attribution des tickets restaurant

  • L’attribution d’un 13° mois

 


STOP AU NON RESPECT DES ENFANTS,

DES FAMILLES ET DES PROFESSIONNE(EL)S


  La CGT Petite Enfance

appelle toutes et tous les professionnel(le)s

à se mobiliser le 22 mai 2008
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page