Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 19 Mars 2011
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


Le 23 Mars 2011 rassemblons-nous

Non au démantèlement des services publics

Non à la précarisation

Des emplois et des rémunérations à la hauteur

pour relancer la consommation
 

 

La politique de précarisation de l’emploi public et de démantèlement de la Fonction Publique menée par le gouvernement est entrée dans une phase d’accélération dans tous les domaines :

  • Non remplacement des départs en retraite.

  • Réduction méthodique des effectifs.

  • Généralisation de l’externalisation et des privatisations.

  • Pérennisation d’une précarité massive et instauration d’un statut-bis au rabais.

  • Dégradation croissante du pouvoir d’achat des agents publics.

 

Pour riposter à cette politique, la coordination de la CGT-Services Publics d’ile de France appelle à un rassemblement régional des agents territoriaux.

 

Le Mercredi 23 Mars 2011 de 11h à 13h,

à Bercy, devant le Ministère

des Finances et de la Fonction Publique

 

La CGT rappellera ses exigences :

Pour l’emploi, la titularisation des Non Titulaires, l’augmentation des salaires.

La CGT vous appelle à poursuivre les actions et faire entendre votre voix.

Avec la CGT se faire entendre et agir, c’est à tous les coups s’assurer de donner du sens à vos revendications et obtenir les moyens pour vivre mieux.

Signez la pétition et retournez le questionnaire de vie à la CGT, ce document anonyme permettra de mieux cerner la hauteur des besoins des agents de nos services pour vivre décemment. La synthèse vous sera communiquée et envoyée au Maire de Paris.

 


Ensemble

parlons vrai !
 

 

Ce rassemblement ne vaut pas seulement pour les agents précaires.

La mairie de Paris ne peut se dédouaner de cette situation.

Le maire de Paris a les moyens de satisfaire des revendications.

 

Les salariés des services Publics ont toute leur place, tant la situation s’est dégradée.
A l’appel des organisations syndicales de la Fonction Publique, CFDT, CFTC, CGC, CGT, FSU, SOLIDAIRES, UNSA, une action sur l’augmentation des salaires a été décidée.

Le mouvement social de l’automne 2010, qui s’est développé autour d’exigences communes sur les salaires, l’emploi et les retraites, fort du soutien d’une large majorité de la population, restera marqué par son ampleur et sa détermination. Dans cette mobilisation interprofessionnelle, les personnels de la Fonction Publique ont été massivement présents.

La politique salariale conduite dans la Fonction Publique est, à cet égard et pour les personnels, particulièrement pénalisante.

Le blocage de la valeur du point par rapport à l’inflation ont conduit à une perte considérable du pouvoir d’achat.

Le gel projeté pour 2011, celui fortement envisagé pour 2012 et 2013, créeraient une situation sans précédent, porteuse de lourds reculs sociaux et de bradage des qualifications.

D’autant qu’il se cumulera avec la forte augmentation des retenues pour pension de retraite dans l’inacceptable loi de réforme des retraites.

 

IL EST URGENT D’IMPOSER D’AUTRES CHOIX

 

Nous exigeons du gouvernement :

  • Des augmentations de salaires par l’augmentation du point, assurant le rattrapage des pertes occasionnées depuis 2000 et la progression du pouvoir d’achat.

  • Une meilleure reconnaissance des qualifications.

  • Une amplitude réelle des carrières.

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page