Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 19 Octobre 2010
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 

CGT  –  FO  –  SUPAP/FSU  –  SUD  –  UNSA

 


Retrait

de la réforme des retraites

Reconduisons nos actions !
 

 

Les cheminots, les personnels des ports et des raffineries de pétrole, les routiers, les jeunes et de plus en plus d’écoles sont mobilisés et en grève reconductible.

Des personnels de communes et de conseils généraux de 27 départements ont aussi pris cette décision. A Marseille les cantines, les crèches et le nettoiement ne fonctionnent plus.
Quoiqu’en dise le gouvernement la mobilisation se renforce. Le pays commence à être bloqué.

Rien n’est encore joué. Le Sénat doit voter mercredi 20 octobre le projet de loi avant un nouveau passage devant l’assemblée nationale.

Exigeons le retrait de ce projet qui programme :

  • 12 jours de salaires en moins par an pour les fonctionnaires ( augmentation des cotisations ).

  • des retraités qui perdent 20% de leur pouvoir d’achat.

  • au moins deux années de travail supplémentaire.

  • une décote aggravée sur les pensions, en particulier pour les femmes.

  • des pensions de misère avec le droit au minimum garanti reporté de 60 à 67 ans.

  • des emplois encore plus précaires pour les jeunes en difficulté de trouver un emploi.

  • des boulevards pour démanteler la protection sociale au profit des assurances privées.

 

L’intransigeance du Président de la République rend d’autant plus incontournable un appel à la grève interprofessionnelle au niveau national.

Pour gagner le retrait, renforçons la mobilisation !

Après mardi, les personnels doivent décider de reconduire la grève sous toutes ses formes 55 minutes, 2 heures, une demi journée, une journée (préavis sur toute la semaine).

 

Mardi 19 Octobre

Tous en grève !

Manifestation

13h30 Place d’Italie

 

Mardi 19 et Mercredi 20 Octobre

Assemblée Générale

des agents de la Ville de Paris

à 9h salle Ambroise Croizat,

3 rue du château d’eau, Métro République

 

Toutes ces actions sont couvertes par des préavis de grèves. Les retenues sur salaire sont calculées sur la base d’un trentième de salaire pour une journée, 1/210 de salaire pour une heure de grève.

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page