Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 9 Septembre 2010
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


RASSEMBLEMENT

15 SEPTEMBRE 2010 A 11H00

DEVANT L’HOTEL DE VILLE
 

 

A l’heure de la défense du système de protection sociale, la Mairie de Paris ajoute à sa destruction.

Une nouvelle fois, la Ville de Paris s’oppose à l’exercice du droit mutualiste.

Elle traite par le mépris 60 ans de droit mutualiste. Elle refuse la préparation et la participation de nos adhérents à notre assemblée générale d’Octobre.

Pourquoi remettre en cause l’expression de la démocratie sociale, si ce n’est pour attaquer la protection sociale ?

Quand le gouvernement remet en cause la Sécurité sociale en désengageant le régime obligatoire et en taxant les mutuelles, c’est pour marchandiser la santé. Les mutuelles sans but lucratif gênent cette politique.

Pourquoi attaquer les droits mutualistes obtenus depuis la libération, au moment où tout doit être mis en œuvre pour contrer les méfaits de la politique anti-sociale du gouvernement.

Les salariés de la Ville de Paris et de l’Assistance Publique ne peuvent que s’opposer aux attaques contre leurs correspondants Sécurité sociale du Centre 602 sur leur lieu de travail.

A la Ville de Paris, l’administration refuse le remplacement des correspondants qui partent en retraite et fait la chasse aux droits et aux correspondants mutualistes dans les directions où ils sont les plus efficaces.

A une époque où les personnes sont de plus en plus vulnérables aux incidents de la vie, ils sont le lien social qui va bien au-delà du rôle de la Sécurité sociale.

A l’Assistance Publique, une remise en cause des acquis mutualistes est orchestrée dans le cadre des regroupements. L’exercice du droit mutualiste est sujet à caution dans les services faute de personnel. Laisser penser que la mutuelle n’est pas différente des assurances, c’est vouloir supprimer l’histoire sociale de nos établissements.

Trop c’est trop, ensemble allons porter les pétitions et demander le maintien des droits mutualistes.

 


DEFENDONS LE CENTRE DE SECURITE SOCIALE ( 602 )

ET LES CORRESPONDANTS SUR LE LIEU DE TRAVAIL

MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2010

RENDEZ VOUS A 11H00

PLACE DE L’HOTEL DE VILLE

POUR NOUS FAIRE ENTENDRE !!!!!
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page