Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 27 Février 2010
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


COMPTE RENDU

DU CHS CENTRAL

DU 16 FEVRIER 2010
 

 

DROIT HUMAIN FONDAMENTAL

 

  • Pour la CGT, la santé est un droit humain fondamental, individuel et collectif.

    Or, aujourd’hui on constate que l’exécutif ne s’intéresse pas au dialogue social mais à l’instauration d’un rapport de force.

 

 

ACCIDENTS DU TRAVAIL, PENURIE DE MEDECINS, AGRESSIONS

 

  • L’augmentation significative du nombre d’accidents du travail est révélatrice du manque de prévention. D’ailleurs la Ville ne communique pas aux organisations syndicales le budget alloué à la prévention.

  • 80% des maladies professionnelles sont des TMS. Cette constatation témoigne du manque d’ergonomie des postes de travail : 8 médecins (au lieu de 23) pour 45.000 agents.

  • Pour prévenir les accidents du travail, l’analyse de l’arbre des causes s’impose. La pénurie des effectifs explique que l’arbre des causes ne soit plus fait.

  • En cas d’accident du travail, la CGT rappelle que les agents doivent immédiatement demander le triptyque pour déclarer leur accident. En cas de difficulté, ils peuvent s’adresser à la CGT qui les aidera dans leurs démarches.

  • Le nombre d’agressions à l’encontre des agents de la DPE, la DEVE et les services sociaux a augmenté.

 

 

STRESS AU TRAVAIL

 

  • La polyvalence demandée aux agents et les sous effectifs chroniques dans les services sont générateurs de souffrance au travail.

  • Les agents précaires qui vivent dans la crainte du non renouvellement de leur contrat sont soumis à un stress permanent, que ce soit dans leur vie personnelle ou leur vie professionnelle.

  • Récemment, le Ministère du Travail a publié la liste rouge des entreprises qui n’ont passé aucun accord pour prévenir les risques psycho-sociaux. La CGT demande à la Ville de Paris de s’impliquer dans ce travail.

  • Le stress au travail est uniquement dû à une mauvaise organisation du travail. Ex : les OPEN SPACE.

 

 

PREVENTION DES RISQUES

 

  • Les BPRP (Bureau de prévention des risques professionnels) n’est pas autonome car les agents qui y travaillent sont subordonnés au Directeur. Ils sont juges et partie.

    Ils n’ont pas de libre arbitre puisque leur carrière professionnelle dépend de la Direction. En outre, la CGT s’interroge sur la formation de ces agents.

  • Il n’y a pas d’harmonisation des actions de prévention entre les Directions.

  • Certaines directions, comme la DFPE n’ont pas tenu de CHS depuis plusieurs mois. Elles ne respectent pas leur obligation légale.

  • D’autres Directions comme la DDATC, la DSTI, la DAJ ou le SG nous expliquent pour la nième fois comment elles vont procéder pour établir leur D.U.

  • La Ville de Paris doit exiger de ses directeurs de s’impliquer dans les problèmes de santé au travail, et pas seulement de l’élaboration du D.U. La notation des directeurs doit tenir compte de leur implication dans la santé et la sécurité de leurs agents.

  • L’élaboration du D.U. et la mise en place des de la prévention des risques professionnels auraient pour conséquence la baisse des accidents du travail et du nombre de jours d’arrêt de travail. La Ville doit étudier les économies qu’elle pourrait réaliser en diminuant le nombre d’accidents du travail.

 

 

PISCINES

 

  • La CGT rappelle que la piscine Nakache, piscine HQE (haute qualité environnementale) qui a été inauguré par le Maire de Paris en avril 2009, est un danger puisque des produits dangereux y sont entreposés.

 

 

AMIANTE

 

  • Des agents ayant été exposés à l’amiante doivent demander à l’administration une attestation. Au cas où une maladie se déclarerait, ils pourraient faire état d’une maladie professionnelle.

 

 

RAPPEL

 

  • D.U. = Document Unique. Ce document recense tous les risques professionnels encourus par les agents. Il met en place les mesures de prévention adaptées.

    Ce document doit être mis à jour régulièrement. Le D.U. des directions aurait du être écrit et finalisé en 2001. La ville a déjà 9 ans de retard. En cas d’accident, elle est pénalement responsable.

  • Ex : Je travaille sur le toit

    • Risque = tomber

    • Prévention = s’accrocher avec un harnais


  • Le D.U. est le carnet de santé de l’entreprise.

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page