Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents Mis en ligne le 8 Janvier 2010
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


LA CGT VOUS SOUHAITE

UNE TRES BONNE ANNEE 2010
 

 

Notre Service Public Territorial et notre Statut sont en danger

 

L’Union Syndicale CGT de la Ville de Paris, tous ses militants profitent de l’occasion pour vous adresser leurs meilleurs vœux 2010.

Et pour parvenir à ce que soit bonne l’année, la CGT vous invite à participer et soutenir les actions revendicatives qui s’imposent à nous en 2010.

 

Pourquoi AGIR et PARTICIPER

en faisant grève le JEUDI 21 JANVIER 2010 ?

 

La crise a créé une situation exceptionnelle en 2009, qui a conduit le gouvernement à renflouer les banques et parallèlement créé des centaines de milliers de chômeurs supplémentaires.

Le chômage explose, la misère gagne du terrain, les familles sont fragilisées.

Dans le même temps, notre protection sociale sort une nouvelle fois affaiblie par des mesures de déremboursements des soins et médicaments et d’augmentation.

 

La situation se suffit à elle-même pour agir

et pourtant il y a encore plus grave …

 

Alors que tout part à vau-l’eau, le gouvernement n’entend pas changer de stratégie. Pire, toutes les réformes en préparation vont apporter leurs lots d’aggravation des conditions de vie :

  • Réforme Générale des Politiques Publiques (diminution des fonctionnaires, 1 départ sur 2 à la retraite ne serait pas remplacé, abandons de services publics, spéculation immobilière…).

  • Réforme des retraites, allongement des durées de cotisations et des conditions d’âge.

  • Réforme de la territorialité et de la fiscalité.

 

Encouragés par le patronat, le Président de la République et son gouvernement ont décidé de s’attaquer frontalement à la Fonction Publique Territoriale, au Service Public local et au Statut des agents territoriaux.

Articulée autour de la réforme territoriale, de celle de la taxe professionnelle et de la remise en cause du Statut, l’offensive gouvernementale porte atteinte à la décentralisation et vise trois des pans du pacte républicain : la démocratie locale, le financement pérenne de services publics et le Statut comme garantie pour toutes les citoyennes et citoyens d’un service public égalitaire.

Ces projets font peser de très lourds dangers sur les missions des services publics territoriaux, ainsi que sur l’emploi public et les droits et garanties des personnels territoriaux.

Face à ces attaques et à l’occasion de l’examen par le Sénat du projet de réforme territoriale, nos organisations appellent les personnels territoriaux à une semaine de débats en assemblée générale dans chaque collectivité à partir du 18 janvier 2010, pour construire un temps fort d’action, de grève et de manifestations le jeudi 21 janvier.

 

Nous exigeons :

 

  • Le retrait des projets actuels de réforme territoriale et de suppression de la taxe professionnelle.

  • Le maintien et le renforcement des garanties statutaires pour assurer aux citoyens un service public égalitaire, ce qui passe notamment par l’abrogation de la loi dite de mobilité.

  • Un vaste débat citoyen, avec les personnels et les usagers, sur l’organisation des missions publiques en préalable à toute réforme.

  • Une refonte de la fiscalité locale permettant le financement pérenne des missions et de l’emploi, et la résorption des inégalités de ressources entre collectivités.

  • Le rattrapage des pertes de salaire et l’augmentation significative de la valeur du point d’indice.

  • Une loi de titularisation pour les près de 30 % d’agents non titulaires de la Fonction Publique Territoriale.

 


ENSEMBLE AGISSONS !

MANIFESTONS dès 14 h 30

de la Place de la République jusqu’au Sénat
 

 

Un préavis a été déposé par l’Union Syndicale sur la journée

du 21 janvier de 0 h 00 à 24 h 00.

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page