Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents Mis en ligne le 15 Decembre 2009
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 

 

CFDT - -CFTC - CGT - FO - SUPAP/FSU - UCP - UNSA

 


COMMUNIQUÉ

DE L’INTERSYNDICALE
 

 

Heureusement que nous étions 4000 à manifester devant l’Hôtel de Ville de Paris notre mécontentement contre la politique d’austérité dont nous sommes victimes depuis plusieurs années !

Heureusement que l’intersyndicale reste unie et soucieuse de n’oublier aucun agent !
Parce que sinon… les propositions qui nous ont été faites auraient été nulles au lieu d’être simplement… très insuffisantes !

Devant l’obstination de la Mairie de Paris à refuser toute avancée, l’intersyndicale, pour débloquer la situation, a fait de nouvelles propositions :

Les ratios promus / promouvables : un minimum de 25% annuel par corps tout en maintenant la revendication de 100% alors que la Ville ne veut pas dépasser les 22% globaux.

L’APS annuelle : afin de marquer la priorité aux bas salaires sans pour autant exclure quiconque, nous avons demandé :

  • 250 € pour les agents jusqu’à l’indice 499 sommet de la catégorie C tout en maintenant la revendication de 500 € pour tous ; la Ville ne veut accorder que 225 €.

  • 230 € pour les agents de l’indice 500 à l’indice 638 sommet de la catégorie B ; la Ville ne veut accorder que 215 €.

  • 110 € pour les agents de l’indice 639 à l’indice 1015 sommet de la catégorie A ; la Ville ne veut accorder que 100 € jusqu’à l’indice 801 et rien au-delà.

 

Le traitement des autres sujets de la plateforme intersyndicale a été renvoyé par la Municipalité à l’année prochaine. Mais d’ores et déjà elle a précisé qu’il n’y aurait pas de nouvelles créations de poste !

A qui la Municipalité veut elle faire croire qu’elle ne peut pas augmenter la masse salariale de la Ville de plus de 0,2% !

Elle ne le veut pas et c’est son choix politique qui traduit un manque de respect à l’égard de tous les agents et de l’intersyndicale !

Dans ces conditions, l’intersyndicale estime que les propositions de la municipalité ne peuvent permettre d’amorcer une sortie de crise et décide :

  • de poursuivre le boycott des discussions centrales ainsi que des CTP et CHS centraux et de direction.

  • d’appeler les personnels à rester mobilisés et à répondre à toute nouvelle initiative dès le mois de janvier pour obtenir satisfaction sur la plateforme revendicative intersyndicale.

 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page