Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents Mis en ligne le 18 Novembre 2009
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 

CFDT - CFTC - CGT - FO - UCP - UNSA - SUPAP

 


ENSEMBLE POUR DEFENDRE

LES SERVICES PUBLICS PARISIENS !
 

 

Depuis trop longtemps la municipalité parisienne reste :

  • sourde aux demandes des personnels;

  • fermée à toute négociation sérieuse ;

  • figée sur ses décisions;

Les discussions sont menées sans la moindre clarté sur les moyens mis en œuvre pour parvenir aux objectifs fixés;

 

Il n'y a plus de dialogue social,

Tout n’est plus que rapport de force

 

LA CRISE A BON DOS !!!

L’exécutif parisien se répand pour dire que la crise touche Paris.

Cette situation n’a pas empêché l’augmentation des indemnités d’élus de 30%

 

Se mobiliser le 23 novembre, jour du Conseil de Paris, c’est interpeller les élus sur :

  • le 100% de promu-promouvable et la promotion en 2009 de ceux qui perdront ce droit en 2010

  • la mise en place des conditions statutaires pour l’avancement minimum ;

  • l’amélioration réelle des conditions de travail ;

  • l’ouverture de nouveaux équipements avec les emplois nécessaires et l’arrêt des suppressions d’emplois;

  • l’augmentation des subventions à l’AGOSPAP et l’ASPP pour une vraie politique sociale. Développement des restaurants administratifs et attribution de tickets restaurant à ceux qui n'y ont pas accès;

  • l’Allocation Prévoyance Santé à 500€ pour tous ;

  • le maintien des JRTT;

  • la reprise des négociations sur la formation sur la base :

    • du maintien des acquis actuels, notamment en matière de préparation aux concours.

    • de moyens financiers dans le budget 2010 au minimum égaux à l'engagement pris par le Maire dans le protocole ARTT, soit au moins 3,5% de la masse salariale.

  • pour les emplois précaires l’ouverture de négociations sur:

    • Les conditions de recours aux emplois de non titulaires et de renouvellement des contrats ;

    • Le respect effectif des droits des non titulaires ;

    • Les modalités de rémunération et de carrière et l’égalité de traitement pour les primes ;

    • Le paiement par la Ville des indemnités de sécurité sociale et l’amélioration de l’accès à l’indemnisation du chômage ;

    • Un plan de résorption de l’emploi précaire ;

 


A l’appel de l’intersyndicale :

CFDT - CFTC - CGT - FO - UCP - UNSA - SUPAP

Venez manifester le 23 novembre,

à 10 heures, place de l’Hôtel de Ville, jour de réunion du Conseil de Paris.
 

Un préavis de grève de 24 heures est déposé.

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page