Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents Mis en ligne le 7 Novembre 2009
 
Union Syndicale CGT
des Services Publics Parisiens
logo Union Syndicale
 


Ratio « promus-promouvables »

Les agents vont-ils en prendre

pour leur grade ?
 

 

L’administration réunit les élu(e)s des Commissions Administratives Paritaires (CAP) pour faire le point sur le taux d’avancement de grade pour chaque corps en 2010, 2011 et 2012.

 

Avancement de grade = un plus pour votre carrière

= Un plus pour votre rémunération

 

Chaque corps est composé de plusieurs grades. Le statut précise l’échelon et les condi-tions d’ancienneté pour accéder au grade supérieur.

L’avancement de grade équivaut à une augmentation salariale. Si les agents bénéficient de cet avancement dès qu’ils remplissent les conditions statutaires, la grande majorité peut être nommée au dernier grade bien avant leur départ à la retraite.

Tout le monde sait que la différence salariale entre le 1er et le dernier échelon n’est pas mirobolante mais par les temps qui courent, des €uros en plus tous les mois, sont tou-jours les bienvenus.

 

 

Bilan 2007-2009 :

Dans la lettre Capitale envoyée avec les fiches de paie, la Mairie annonce que le « changement du mode de calcul per-mettant de déterminer le nombre de postes offerts à l’avancement » a permis de « dynamiser les promotions ».

Elle annonce 5 000 agents de catégorie C ayant bénéficié d’un avancement de grade. La Mairie oublie de dire que plus de 75% des agents remplissant les conditions, n’ont pas été promus et que certains sont partis à la retraite sans bénéficier d’un déroulement de carrière.

 

 

Maintenant : avancement de grade pour tous !

Et maintenant ? Quels sont les pro-jets pour 2010, 2011 et 2012 ?

La CGT demande que tout agent « promouvable » soit promu au grade supérieur. Lors de déclarations offi-cielles, la Mairie reconnaît le dé-vouement et le professionnalisme des agents.

 

Nous demandons que les paroles ne restent pas en l’air

et qu’elles se traduisent en actes !

 

Le taux de nominations dans le grade supérieur est de la responsabilité exclusive de chaque Commune.

La Mairie de Paris a tous les moyens pour prendre une mesure significative en faveur de son personnel. Mais, à ce jour, les projets qu’elle nous a présentés sont inacceptables : les taux de nominations proposés sont similaires à ceux de 2007-2009. Avec ces taux, des centaines d’agents resteront sur le carreau, avec de fait, une perte salariale.

Nos salaires sont déjà bloqués. Va-t-on aussi bloquer les avancements de grade pour des centaines d’agents ?


C’est la double peine !

Nos élus(e)s des Commissions Adminis-tratives Paritaires ont demandé dans toutes les réunions avec l’administration, le taux de 100 % de nominations.

Les projets ne sont pas encore figés. La Mairie, doit encore discuter avec les organisations syndicales ce mois de no-vembre.

Le résultat de ces négociations qui s’ouvrent dépend aussi de votre mobili-sation.

 

La Mairie doit entendre la demande très majoritaire du personnel !

Nomination de 100 % des promouvables.

La CGT appelle l’ensemble du personnel à agir et à se réunir le

Lundi 23 novembre 2009

à 9 h 00 à la Salle Grande Croizat

Bourse du Travail
3, rue du Château d’Eau – 75010 Paris
Métro : République

Pour ensuite Aller manifester notre mécontentement au

Conseil de Paris, réuni ce jour la à L’Hôtel de Ville

 


Mobilisons nous pour une augmentation significative

du nombre de nomina-tions.

C’est possible ! C’est nécessaire !
 

 

La CGT dépose un préavis de grève reconductible à partir du 23 novembre

et contacte toutes les organisations syndicales pour une action la plus large possible.

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page