Accueil
Vers PDF IMPRIMER Mis en ligne le 23 octobre 2007
 


L’ALLOCATION PREVOYANCE SANTE (A.P.S)

UN PAS SUPPLEMENTAIRE VIENT D’ETRE FAIT
 

 

Rappelons nous : les revendications du dernier tract de la CGT sur l’APS étaient :

  1. augmentation du panier de soins

  2. augmentation de la prestation de 12 à 15 euros avec à terme une participation de 20 % de la cotisation mutualiste

  3. dans un souci d’égalité, généralisation à tous les personnels salariés de la Ville de Paris retraités, du département et du CASVP

  4. prise en charge de cette prestation sur le budget de la Ville et non pas de l’AGOSPAP

 

VOICI LA NOUVELLE VERSION APS 2.0 :

  1. pas d’augmentation du panier de soins

  2. satisfaction de la revendication CGT : passage à compter du 1er janvier 2008 de 12 à 15 euros de la participation de la Ville de Paris

  3. blocage à l’indice 307 brut.

Ceci concernant 18 000 agents dont seulement 2 200 d’entres eux ont demandé à bénéficier de l’APS. Alors regardez vos fiches de paie et si vous êtes concernés adressez-vous à votre UGD.

 

MONSIEUR LE MAIRE UNE LONGUE ROUTE RESTE A FAIRE

  1. nous réitérons notre demande que le bénéfice de cette mesure soit appliqué au personnel des caisses des écoles.

  2. que le panier de soins comporte des prestations en optiques et dentaire

  3. que cette mesure soit étendue à tous les salariés actifs et retraités de la Mairie de Paris.

Ces revendications puisent leur légitimité dans la remise en cause de notre système solidaire de protection sociale entraînant les salariés dans une dégradation continue de leur santé au travail.

 


ALORS OUI MONSIEUR LE MAIRE,
UN SECOND PAS VIENT D’ETRE ACCOMPLI

ALLONGEONS LA JAMBE ET ALLONS JUSQU'A L’ABOUTISSEMENT
DE NOS JUSTES REVENDICATIONS

TOUS ENSEMBLE AVEC LA CGT POUR QU’UN NOUVEAU PAS SOIT ACCOMPLI
 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page