Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents Mis en ligne le 20 Janvier 2010
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


2014

Si j’avais su…
 

 

On est en 2014, je suis toujours fonctionnaire mais j’ai peur. Je sors de l’entretien annuel d’évaluation le « chef » qui m’en veut pour mon franc parler et m’a noté négativement. Suite au rapport Silicani et son application par la, loi je vais être déclaré inemployable…et viré loi mobilité.

J’aurais voulu, à la sortie du boulot, aller à la bibliothèque municipale. Mais la bibliothèque, suite à la suppression de la taxe professionnelle a fermé, faute de subventions. …c’est pareil pour mes « vieux » qui eux n’ont plus de repas à domicile ou d’aides ménagères. Je dois donc aller les voir pour les aider en plus de mon travail.

J’aimerais pouvoir retrouver ma femme qui vient d’accoucher de notre troisième enfant. Seulement il faudrait que j’aille à Toulon (1h de route à cette heure-ci). C’était mieux quand la maternité était à la Seyne, et puis ma femme a failli accoucher dans l’ambulance…ça c’est la loi patients santé territoire.

Dans l’école de mes enfants, la suppression de beaucoup de postes d’atsem fait que les profs ne peuvent plus assurer correctement leurs classes. Mes enfants du coup détestent l’école et me le font savoir…et payer cher.

Pendant mes congés, j’aurais voulu mettre les enfants en centre de loisirs pour me détendre mais cela aussi c’est plus possible, y’a pas d’argent… !

Du fait de la RGPP, les copains des services techniques ne sont plus là, leur service a été privatisé comme beaucoup d’autres.

Hier, j’ai rencontré un copain qui me racontait son angoisse de l’avenir, et sa décision de s’impliquer dans les prochaines élections municipales. Je lui ai expliqué que suite à la réforme territoriale les décisions pour la Seyne sont prises à la métropole. ( TPM 13 communes !! ) Et que donc ça ne sert plus à rien, plus de proximité.

J’aimerais m’installer avec ma famille dans une autre région de France. Il va donc falloir que j’examine leur taux de compétitivité (eh oui la réforme territoriale encore) et que je choisisse la meilleure car cela veut dire plus de service même si tout est privé…et puis surtout pas dans une zone rurale vu que dans les villages y a plus rien, même pas de poste vu qu’elle a été privatisée.

Si j’avais su…je n’aurais jamais laissé passer ces lois qui on livré ma « vie » et celle de ma famille aux appétits des spéculateurs et des marchés financiers. Qui ont fait que, dans la société d’aujourd’hui (2014), seul les plus riches peuvent vivre décemment…

J’aurais moi aussi exigé de mes représentants politiques :

  • le retrait des projets actuels de réforme territoriale et de suppression de la taxe professionnelle.

  • le maintien et le renforcement des garanties statutaires pour assurer aux citoyens un service public égalitaire, ce qui passe notamment par l’abrogation de la loi dite de mobilité.

  • un vaste débat citoyen, avec les personnels et les usagers, sur l’organisation des missions publiques en préalable à toute réforme.

  • une refonte de la fiscalité locale permettant le financement pérenne des missions et de l’emploi, et la résorption des inégalités de ressources entre collectivités.

  • le rattrapage des pertes de salaire et l’augmentation significative de la valeur du point d’indice.

  • une loi de titularisation pour les près de 30% d’agents non titulaires de la Fonction publique territoriale.

 

Si toi aussi tu ne veux pas de ce monde là participe et fais toi entendre

 


LE 21 JANVIER !!!

RV 14 HEURES – METRO REPUBLIQUE
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page