Accueil
  Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 25 Novembre 2013
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


Pour une large mobilisation citoyenne

MARDI 26 NOVEMBRE

Rassemblement devant l’Assemblée Nationale
 

 

On vit plus longtemps parce qu’on travaille moins longtemps.

Depuis 1950, la durée annuelle du travail est passée de 2230 heures à 1560 heures. Pendant le même temps l’espérance de vie est passée de 66,4 ans à 81,4 ans, soit un gain de 15 ans, dont 7 ans depuis l’instauration de la retraite à 60 ans.

 

Espérance de Vie.

En Allemagne, l’âge de la retraite passe graduellement de 65 ans à 67 ans.
Une étude montre que l’espérance de vie des allemands aux revenus les plus faibles a fortement chuté depuis 10 ans : de 77,5 ans en 2001 à 75,5 ans en 2010.

En France, on vient d’assister pour la première fois à une baisse de l’espérance de vie en bonne santé.

 

Allonger la durée des cotisations ….

…….n’a pas pour objectif de nous faire travailler plus longtemps mais vise à baisser le montant de nos pensions

 

 

FINANCER LA RETRAITE EST UN CHOIX POLITIQUE

 

Besoin de financement :

D’après le conseil d’orientation des retraites, les besoins en financement se montent à 20 milliards d’euros d’ici à 2020.

 

Niches fiscales et sociales : 192 milliards d’euros.

D’après le rapport de la cour des comptes, le montant annuel des niches fiscales et sociales s’élève à 172 milliards d’euros, augmenté de 20 milliards d’euros du Crédit d’impôt compétitivité instauré par ce gouvernement.

Ces niches fiscales représentent 5,5 millions d’emplois pérennes à 1700 euros nets mensuels.

 

Partage de la richesse en France :

Entre 1982 et 2012 :

  • Les revenus financiers ont été multipliés par 6,9.

  • Les salaires (avec cotisations sociales) par 3,5.

 

Coût du Capital :

Depuis 1982, 200 milliards d’euros sont ponctionnés chaque année par le capital au détriment du travail.

Les dividendes ont été multipliés par 5 en 10 ans et atteignent la somme astronomique de 230 milliards d’euros aujourd’hui.

 

Exonération de cotisations :

En 2011, les entreprises ont été exonérées de 28,3 milliards d’euros sans aucune création d’emplois en contre partie.

 

L’argent existe ….

…. Pour financer une protection sociale de haut niveau. Cet argent est dans la poche des actionnaires.

 

 

La CGT revendique :

  • Une retraite solidaire inter générationnelle à 60 ans à taux plein pour tous.

  • Prise en compte de la pénibilité avec un départ à 55 ans.

  • Départ après 37,5 annuités.

  • Prise en compte des années d’étude.

  • Pension minimum de 1700,00 euros revalorisée sur la moyenne des salaires et non des prix.

  • Financement des retraites par les cotisations sociales.

 

PAS UN TRIMESTRE DE PLUS, PAS UN EURO DE MOINS

 


POUR NE PAS COMMENCER A COTISER IN UTERO

Je me syndique à la CGT
 

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page