Accueil
  Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 15 Octobre 2013
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


IL Y A DES BORNES

A NE PAS DEPASSER
 

 

MARDI 15 octobre

12h30 PLACE SAINT AUGUSTIN


Non à l’allongement de la durée de cotisation.

 

La CGT a déposé un préavis de grève d’une heure à 24 heures.

 

1993 - 2013 : ASSEZ DE RECULS SOCIAUX !

Le projet de loi Ayrault est en discussion à l’assemblée nationale

Le gouvernement veut allonger jusqu’à 43 ans la durée de cotisations pour la génération née à partir de 1973.

 

PRIVER LES JEUNES DU DROIT A LA RETRAITE ?

ET PUIS QUOI ENCORE !

Alors que l’âge moyen d’accès au 1er emploi est de 23 ans, la réforme conduira à un âge de départ à 66 ans et plus ou à une retraite de misère…Pourtant :

Un jeune sur 4 ne trouve pas d’emploi !

Un salarié sur 2 n’est plus en activité à 60 ans.

 

Durée de cotisation :

Né(e) en 1956-57 (loi Fillon) : 41 ans 6 mois

1958 – 1959 – 1960 : 41 ans 9 mois

1961 – 1962 – 1963 : 42 ans

1964 – 1965 – 1966 : 42 ans 3 mois

1967 – 1968 – 1969 : 42 ans 6 mois

1970 – 1971 – 1972 : 42 ans 9 mois

1973 et suivants : 43 ans

 

Pour une année de cotisation qui manque, la pension est réduite d’une pénalité (décote) de 5%, qui ampute le montant de la pension perçue à la retraite.

Ce projet conduira à un appauvrissement des futurs retraités (notamment les femmes) et Interdira l’accès au système de retraite pour les jeunes !!

 

PENIBILITE ?

Les mesures sur la pénibilité n’auront qu’une portée très limitée sur les personnels concernés.

Exemple :

Une carrière complète de travail pénible conduirait, au mieux, à un départ à 60 ans, avec des conditions très restrictives.

Ces mesures risquent de remettre en cause les départs avant 60 ans déjà acquis dans certains secteurs.

 

LA LOI AYRAULT C’EST : LE DEAMBULATEUR OU LA MISERE !

Les conditions de travail se dégradent et il faudrait :

  • Se tuer au travail, en étant complètement cassé physiquement, épuisé moralement…

  • Ou bien partir avec une retraite gravement amputée, une retraite de misère.

 

POUR NE PAS MOURIR AU TRAVAIL,

RETRAIT DE LA LOI AYRAULT.

 

La CGT exige des mesures de progrès social pour une retraite de haut niveau :

  • Retour à la retraite à 60 ans à taux plein.

  • Pas de retraite inférieure au SMIC.

  • Véritable reconnaissance de la pénibilité.

  • Suppression des exonérations de cotisations patronales.

  • Le maintien du calcul de la pension des fonctionnaires sur les 6 derniers mois.

 

EMPLOI - SALAIRE - RETRAITE : TOUT EST LIE !

Le financement des retraites nécessite d’assurer un vrai emploi à tous, d’en finir avec le gel du point d’indice et de revaloriser réellement le SMIC.

Actifs, retraités et chômeurs, jeunes et anciens, nous devons tous réagir, il en va de notre avenir et de celui des générations futures.

 


POUR NE PAS COMMENCER A COTISER IN UTERO

Je me syndique à la CGT
 

 

La CGT a déposé un préavis de grève allant de 1 heure à 24 heures.

La grève a pour conséquence une retenue sur traitement, (absence de service fait) de :

  • 1/210 si la grève a duré de 1 minute à 1 heure.

  • 1/120 si la grève a duré de 1h01 à 1h45.

  • 1/60 si la grève a duré de 1 h46 à une demi-journée.

  • 1/40 si la grève a duré de la demi-journée à 5h15.

  • 1/30 si la grève a duré de 5h16 à la journée.

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page