Accueil
  Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 15 Septembre 2013
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


Formation à la langue des signes :

La Direction des affaires culturelles

dans une logique discriminatoire !
 

 

Suite aux consignes données par l’administration, le bureau de la formation dans son mail du 29 juillet 2013 prévient que seuls les agents affectés aux pôles sourds pourront obtenir les formations à la Langue des Signes Française.

« Observation : Pour les agents des bibliothèques, le Bureau des Bibliothèques et de la Lecture (BBL) indique que les demandes de formation en Langue des Signes Française (LSF) seront désormais réservées aux agents des Pôles sourds, à raison d’une demande par Pôle, quel que soit le niveau demandé »

(extrait du courriel du 29 juillet 2013, bureau de la formation)

 

  • Pourtant, le catalogue de la Ville dans lequel elles figurent (BF00000471 et 472) la réserve aux agents recevant du public sourd ou ayant un collègue sourd.

    Les personnes sourdes peuvent se rendre dans n’importe quelle bibliothèque du réseau, elles ne fréquentent pas obligatoirement un pole sourd. Tout agent des bibliothèques peut donc y prétendre.

    Les collègues sourds ne sont pas seulement affectés dans les pôles sourds (heureusement, car si non, cela voudrait dire que contrairement aux agents entendants qui peuvent travailler dans n’importe laquelle des 74 bibliothèques municipales, les agents sourds ne pourraient travailler que dans 4 ! Et là, nous aurions un 2ème sujet de discrimination). Tout un chacun peut donc avoir l’occasion de travailler avec un collègue signant.


  • Pourtant, il n’y a pas de consigne à propos des autres langues vivantes. La formation à la langue italienne ou russe n’est pas limitée aux agents travaillants dans les pôles langues.


  • Pourtant, il n’y a pas de circoncision de l’apprentissage de la transcription en braille ou de la lecture du braille aux agents aveugles ou travaillant dans les pôles déficients visuels.


  • Pourtant, les mêmes consignes n’ont pas été diffusées au Bureau des Musées ou à la Direction de la Famille et de la Petite Enfance ou à la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement.

 

Alors si cette formation vous intéresse, même si on vous dit que vous ne l’obtiendrez pas, demandez-la en précisant que vous mobiliserez votre DIF à cet effet !

 

Si le Bureau des Bibliothèques et de la Lecture

ne rectifie pas son annonce,

la CGT portera ce dossier devant le Défenseur des droits.

 


Les collectivités ont jusqu’à 2015

pour être en conformité avec la Loi de 2005.

D’ici là, aidons notre employeur à ne pas avoir d’amende,

cela grèverait le budget !
 

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page