Accueil
  Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 18 Août 2013
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


DANS LES CONSERVATOIRES,

LA CGT JOUE ET GAGNE !!!
 

 

Après avoir vu la CGT, les élus communistes et écologistes arrachent un poste de plus pour les conservatoires de la Ville de Paris !

Dans les conservatoires municipaux parisiens, le malaise social lié à la mise en œuvre de la réforme des rythmes éducatifs était si fort que cela a donné lieu le 12 juin 2013 à une grève historique pour ce secteur à l’appel de tous les syndicats de la Direction des Affaires Culturelles.

Principal motif de mécontentement: le déficit flagrant de poste d’agents administratifs. Un mécontentement des plus fondés, puisque la CGT avait exhumé une délibération votée en juillet 2005 qui fixait leur nombre à 125. Huit ans après, malgré l’augmentation de la fréquentation dans les conservatoires, ils ne sont plus que…108.

La CGT demandait donc le respect des engagements budgétaires comme le stipulait la délibération actée par le conseil de Paris.

Pendant plusieurs mois les syndicats ont bataillé pour améliorer la délibération sur le temps de travail des agents administratifs, et obtenus quelques avancées, mais le refus de la municipalité d’augmenter les effectifs pour faire face à cette réforme (elle ne proposait que …sept postes de titulaires) a amené les syndicats unanimes à voter contre cette délibération lors de la séance de juin du Comité Technique Paritaire (CTP)

La CGT a souhaité allez plus loin que ce vote qui n’est, rappelons le, qu’un avis que le politique applique toujours s’il est majoritaire et jamais dès lors qu’il est en minorité.

C’est pourquoi, nous avons décidé de rencontrer les groupes de la majorité municipale (écologistes et Front de Gauche notamment) afin de défendre notre position et éclairer les élus sur les difficultés rencontrées au quotidien par nos collègues. Ces entretiens ont débouché sur des amendements budgétaires lors du dernier conseil municipal. Nous les en remercions.

Malheureusement cela n’a permis la création que d’un poste supplémentaire. Toujours mieux que rien, mais il en manque toujours douze. Bref, pour les personnels, c'est pas vraiment la mélodie du bonheur et la rentrée risque d’être malgré tout compliquée dans les conservatoires parisiens.

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page