Accueil
  Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 30 Avril 2013
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


CSAP du 26 AVRIL 2013

Déclaration Préalable sur les EAPS / CAPS
 

 

Madame la Présidente,

 

Les EAPS se sont mis en grève à partir du 22 mai 2012 jusqu’au 28 février 2013, pour demander la reconnaissance de leur professionnalisme.

Leur revendication principale est 100% de la natation scolaire comme cela se passe dans toute la France. Cette revendication date de 1992, date de la création de la filière sportive. C’est la seule revendication qui fait gagner de l’argent à la Ville de Paris.

La Ville de Paris a fait le choix de dilapider l’argent des parisiens en refusant de confier 100% de la natation scolaire aux EAPS aquatiques.

Pourtant, il y a du travail pour tout le monde, surtout avec la mise en place de l’ARE.

De nombreux corps sont sollicités pour faire des heures supplémentaires lors de la mise en place de l’ARE.

Votre choix paraît fondé sur des motifs politiques qui vont à l’encontre de la bonne gestion des deniers publics.

La Ville de Paris organise le travail en créant un mal être pour tous les personnels, en témoignent plusieurs conflits majeurs à la DJS ces dernières années.

La CGT exige le respect du protocole de sortie de grève du 28 février 2013 précisant que les EAPS des activités aquatiques et de la natation, assureront un renforcement sur le temps scolaire pour les élèves de CM1/CM2 qui n’ont pas atteint le savoir-nager défini comme socle indispensable par l’éducation nationale. Cela se traduira par la présence d’un troisième EAPS des activités aquatiques et de la natation en enseignement scolaire.

La CGT rappelle que la durée des dispositifs prévus en échange de la part fixe est de 40 minutes sur 32 semaines, ce qui exclut catégoriquement les congés scolaires.

D’autre part, nous rappelons qu’un seul EAPS des activités aquatiques et de la natation est mobilisé lors de la réalisation de ce dispositif.

S’agissant du concours et des examens, la CGT sera attentive à l’impartialité du jury.

Nous rappelons qu’au CTP de la DJS du 28 février 2013, il a été acté que les responsables d’établissement sportifs ont une autorité fonctionnelle et pas hiérarchique sur les personnels de la filière sportive, ce qui justifie l’amendement que nous présenterons.

Actuellement à Paris, le titre de maître-nageur ne permet pas à lui seul d’enseigner la natation scolaire, nous exigeons de maintenir cette disposition.

Pour conclure, la CGT vous rappelle que les CAPS aquatiques organisent la mise en place des créneaux de la natation scolaire et sont en relation constante sur le temps scolaire avec le rectorat, les inspecteurs de l’éducation nationale de Paris.

Par contre, ils n’exercent aucune mission d’évaluation pédagogique sur en direction des EAPS des activités aquatiques et de la natation.

Depuis 20 ans, les personnels de la filière sportive sont des laissés pour compte au sein de la Ville de Paris. Leurs missions ne sont pas à la hauteur de leur qualification. Vous proposez de maintenir un système archaïque.

IL est malheureux que le sort de ces personnels n’évolue que lors des conflits successifs. Ne préparez pas le prochain !

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page