Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 5 Decembre 2012
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


DE L’OR

POUR LAURE !
 

 

On la croyait finie, et elle revient triomphante ! Mais les champions n’abandonnent jamais !
Les EAPS appartiennent à cette race des combattants qui luttent jusqu’à la victoire !

Depuis le 22 mai les EAPS se sont mis en grève pour :

  • La création d’une filière aquatique.

  • Le 100% de la natation scolaire.

  • Des effectifs en nombre suffisant pour assurer un service public sportif de qualité.

  • En natation scolaire : 1heure = 2 pour préparer les cours !

  • Nos déroulements de carrière avec des ratios à 100% : rappel dans les collectivités territoriales les ETAPS sont directement recrutés dans le 2ème grade. Pourtant la Ville de Paris, Ville la plus riche de France, continue à recruter les EAPS dans le 1er grade pour les sous-payer.

  • La prime départementale accordée dans les autres collectivités territoriales.

 

Rappel des faits :

Les EAPS sont un corps de catégorie B avec un régime indemnitaire de catégorie C. De plus, on les oblige à faire le ménage !

Ils donnent des cours qui rapportent 1,5 millions d’euros à la Ville de Paris.

Ces cours sont une véritable mission de service public : la natation est un sport qui permet aux parisiens de rester en bonne santé. De plus, ce sport est accessible à tous, quelque soit sa condition physique.

A l’heure où les médecins demandent le remboursement du sport par la Sécurité Sociale, le rôle des EAPS est incontournable.

 

QUAND L’HÔPITAL SE MOQUE DE LA CHARITE !

Nos hauts fonctionnaires jugent que les EAPS sont des privilégiés.

Nos têtes pensantes qui gagnent environ 120.000 euros par an nous font la leçon !

Alors qu’ils s’apprêtent à empocher des primes allant de 28.000 euros à 40.000 euros en février, ils refusent que les EAPS touchent une prime départementale.

 

TOUJOURS PLUS POUR LES MEMES !

S’étant fait épinglée par la Chambre Régionale des Comptes, la Ville de Paris veut octroyer la PFR (prime en fonction du résultat) en remplacement de la prime Départementale, à ses hauts fonctionnaires. Ce n’est pas la crise pour tout le monde !

Moi Président et sa clique oublie que les privilèges ont été abolis.

Nous allons le leur rappeler !

 


POUR LA CREATION D’UNE FILIERE AQUATIQUE

Je me syndique à la C.G.T.
 

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page