Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 15 Août 2012
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


ON NE NAIT PAS HANDICAPE,

ON LE DEVIENT…AUSSI
 

 

Si l’espérance de vie augmente, l’espérance de vie en bonne santé, elle, diminue. Pourtant la dernière contre-réforme des retraites nous oblige à travailler plus longtemps, quelle que soit la pénibilité de notre métier.

Chacun peut être touché par une maladie qui lui laissera un handicap.

 

LE DROIT DE VIVRE COMME TOUT LE MONDE !

Si mon état de santé se dégrade, dois-je perdre mon travail pour autant ?

Pour la CGT, la réponse est non !

Que mon handicap survienne à la suite d’un pépin de santé ou d’un accident du travail, la Ville doit me reclasser, quel que soit mon âge !

 

MISSION HANDICAP : ENCORE DE L’AFFICHAGE !

La Ville de Paris a des obligations de résultat en matière de prévention et de préservation de la santé de ses agents.

En conséquence, la DRH a créé la Mission Handicap pour aider au reclassement des travailleurs handicapés. Sauf, que fidèle à elle-même, la Ville n’a pas donné les moyens nécessaires à cette mission handicap pour fonctionner.

 

ADAPTER LE TRAVAIL A L’HOMME :
UNE OBLIGATION DE L’EMPLOYEUR BAFOUEE PAR LA VILLE.

Exemple : Je perds la vue progressivement. Je m’adresse à la Mission Handicap pour m’aider à trouver un poste. Malgré mon handicap, on me demandera d’être aussi ‘performant’ qu’un autre agent ne souffrant d’aucune infirmité. Si je ne suis pas en capacité de ‘m’adapter aux exigences du recruteur’, la Ville me fera convoquer par la médecine statutaire qui me déclarera inapte et je perdrai mon emploi.

 

MISSION HANDICAP :
LE CHANGEMENT C’EST URGENT !

C’est par le biais de la médecine statutaire que la Ville de Paris évince des travailleurs handicapés qui ne répondent pas aux critères d’efficacité et de performance.

La Ville n’hésite pas à recruter des travailleurs handicapés en contrat aidé et à mettre fin à leur contrat si ils sont trop souvent malades.

Ainsi la Ville de Paris répond à l’obligation d’emploi de 6% de travailleurs handicapés et peut s’octroyer les subventions du FIPHPFP (le FIPHFP est un organisme qui finance les aides techniques et humaines qui permettent aux employeurs publics de favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées.).

Le vivier de travailleurs handicapés au chômage est riche et la Ville de Paris peut y puiser indéfiniment.

 

MISSION HANDICAP :
COMMENT CA MARCHE ?

Depuis des mois la CGT demande une réunion avec la Mission Handicap pour avoir des informations précises sur son organisation et son fonctionnement précis.

Il est inadmissible que les agents soient obligés de se battre pour avoir le droit de travailler que ce soit à la suite d’un accident du travail, d’un handicap lié à la pénibilité du travail (éboueurs, auxiliaires de puériculture, égoutiers..) ou suite à un accident de santé.

Les agents en situation de reclassement doivent affronter un vrai parcours du combattant avant de retrouver un poste, quand ils en retrouvent un !

 

MISSION HANDICAP :
LA CGT DEMANDE RESPECT ET DIGNITE POUR TOUS !

Le handicap ne doit pas devenir synonyme de précarité ni de misère.

Les travailleurs handicapés ne demandent pas la charité, mais le respect et le droit de vivre dignement !

 


POUR ADAPTER LE TRAVAIL A L’HOMME

Je me syndique à la C.G.T.
 

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page