Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 1 Août 2012
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


Grève des piscines :

La CGT DETERMINEE
 

 

La CGT se bat pour les EAPS aquatiques

 

Le syndicat CGT a été reçu mercredi 11 juillet par M. Danon, secrétaire Général adjoint responsable du pôle service aux parisiens.

La CGT a répété que la natation constitue le sport urbain par excellence.

Elle s’adresse non seulement aux scolaires mais à tous les publics, (handicapés, séniors, etc..) participant ainsi à la santé de tous. Seuls les EAPS aquatiques s’investissent totalement au service des Parisiens.

D’autre part, le savoir nager fait désormais partie des apprentissages fondamentaux à l’école primaire.

A Paris, grâce au professionnalisme des EAPS aquatiques, les enfants maîtrisant cette discipline du savoir nager atteignent le chiffre record de 91%.

D’autre part, notre organisation syndicale a rappelé que la dernière assemblée générale s’est fermement prononcée en faveur du 100% de la natation scolaire. Cette revendication peut être mise en œuvre progressivement dès septembre 2012 en utilisant les effectifs des piscines qui vont fermer pour travaux. Cela laisse largement le temps à la DRH d’ouvrir un concours pour qu’en septembre 2013 les EAPS aquatiques puissent faire face au changement des rythmes scolaires.

 

Parents bénévoles armés de leur seule bonne volonté !

Est-ce suffisant pour assurer la sécurité des enfants au bord du bassin ?

 

De plus, la CGT est la seule organisation syndicale qui demande expressément à la Ville de Paris de s’engager contre la circulaire Châtel qui prévoit de confier l’enseignement de la natation scolaire à des parents bénévoles ou à des professeurs des écoles.

La DJS souhaite mettre en œuvre une école parisienne de la natation à effectifs constants.

Les EAPS aquatiques refusent une nouvelle dégradation de leurs conditions de travail qui sera préjudiciable à la sécurité des enfants.

La CGT rappelle qu’elle n’a pas signé l’accord santé et Sécurité au travail qui acte la RGPP à la sauce parisienne en se faisant complice de la politique de restriction budgétaire de la Ville de Paris.

La CGT demande à la DJS de fournir les effectifs de chaque piscine. La DJS refuse de communiquer ces informations alors qu’elle est dans l’obligation de le faire via le bilan social. La transparence n’est pas à l’ordre du jour à la DJS. La seule proposition de la DJS est de diminuer l’offre de cours. La CGT s’étonne de cette conception du service public.


NOUS NOUS BATTONS POUR :

  • La création d’une vraie filière aquatique.

  • Le 100 % de la natation scolaire.

  • Des effectifs en nombre suffisant pour assurer un service public sportif de qualité.

  • En natation scolaire : 1heure = 2 pour préparer les cours !

  • Nos déroulements de carrière avec des ratios à 100%.

  • La prime départementale accordée dans les autres collectivités territoriales.

 


POUR QUE MON ENFANT SOIT EN SECURITE

AU BORD DU BASSIN

Je me syndique à la C.G.T.
 

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page