Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 9 juillet 2012
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


LA CROISSANCE QUI SE CONTRACTE

LE CHOMAGE QUI SE DILATE

LE POUVOIR D’ACHAT QUI SE RETRACTE
 

 

C’est dans ce contexte que la nouvelle est tombée brutalement.

Le SMIC a été augmenté de 21,50 euros par mois.

 

Abandonnés à eux-mêmes, les SMICARDS risquent de craquer, notamment ceux de la Ville de Paris.

Une cellule psychologique a été mise en place rue Moureu pour les aider à gérer ce surcroît inattendu de pouvoir d’achat.

L’aide psychologique proposée à tous ceux qui vont gagner 21,50 euros supplémentaires ce mois-ci emploie les techniques testées sur les gagnants du loto : des méthodes largement éprouvées.

Il faut éviter à tout prix que les smicards enivrés par tant d’aisance perdent tout contact avec la réalité et se mettent à dépenser comme la Grèce ou à investir comme des traders : et un kilo de patates par ci et un camembert par là. Et pourquoi un litre de limonade ?

Comme un bonheur n’arrive jamais seul, cette augmentation tombe au moment des soldes d’été.

Vous vous rendez compte, tous ce smicards qui viennent de toucher le pactole et se retrouvent sans préparation face à des magasins remplis de tentations.

Que vont-ils faire avec ces 21,50 euros ?

Mais se lâcher bien sûr ! se jeter sur des chaussettes Décathlon, ou une paire de tong à la Halle aux chaussures.

Certains se sont émus de cette situation et aurait préféré qu’on versât 70 centimes par jour aux smicards pour leur éviter de développer le cancer de la cupidité.

Pourquoi ne pas créer une nouvelle ONG : ASF ( augmentation sans frontière) pour aider les smicards à franchir le cap de l’opulence ?

 


Pour faire les soldes intelligemment

Je me syndique à la C.G.T.
 

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page