Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 17 Mai 2012
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


TELETRAVAIL :

L’arbre qui cache la Forêt
 

 

Conciliation vie privée / vie professionnelle, diminution du stress, réduction du temps de transport, insertion et meilleure prise en compte du handicap et des maladies… le télétravail serait la solution miracle pour répondre aux problèmes des agents.

En théorie, sa pratique pourrait se révéler intéressante… mais la réalité est tout autre.

Le télétravail ressemble fortement à «plus d’heures à travailler sans aucune limite avec des outils technologiques de plus en plus intrusifs», le tout au bénéfice de l’employeur qui fait des économies de locaux et de frais de fonctionnement (électricité, bureaux, postes de travail etc…).

Si vous êtes en situation de télétravail, la loi exige que :

  1. Vous ayez un espace dédié à votre bureau dans votre appartement à mettre en rapport avec l’exiguïté des logements parisiens.

  2. Une mise en conformité électrique : si vous êtes locataire qui va payer cette mise en conformité ?

 

 

BUREAU NOMADE OU FREE SEATING

 


Les femmes que certains voyaient déjà il y a quelques années se ruer sur le télétravail, s’en détournent en raison de la disparition du lien social et de la négation des aspects collectifs du travail.

Des agents sont en situation de télétravail sans le savoir: Les ‘cadeaux’ tels que Smartphone, tablettes et ordinateurs portables permettent de continuer la journée de travail en dehors du temps de travail, dans les transports, le week-end et pendant les congés. Vous partez en vacances ? Vous allez télétravailler au bord de la mer.

Alors que le télétravail était vécu au début comme un signe de reconnaissance sociale et un gage de confiance par les agents, ces derniers se retrouvent piégés: actuellement, nous notons une recrudescence des reproches faits aux agents qui ne répondent pas aux mails le week-end… et des comportements d’agents regardant à tout moment leurs mails, en réunion ou au déjeuner. Cette addiction numérique renforce l’isolement de tout un chacun.

Sans parler de la culture du présentéisme: un agent absent est… oublié lors des changements de grade en CAP. D’ailleurs cette pratique discrimine les femmes lors des congés maternité ou parentaux!

Si le télétravail semble répondre à quelques cas individuels d’agents qui habitent très loin de leur lieu de travail, il reste un leurre.

Le télétravail ne combat pas le réchauffement climatique car l’empreinte écologique des équipements informatiques nécessaires à sa mise en œuvre est supérieure à l’empreinte écologique d’un ticket de métro.

Le télétravail est un nouvel outil de surexploitation des agents.

Le télétravail n’apporte pas de réponse aux vrais problèmes des agents qui sont : les salaires, le logement, l’amplitude de travail horaire, le temps de transport.

 


Convaincus, EnerGiques , DéTerminés

Je me syndique à la C.G.T.
 

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page