Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 19 Avril 2012
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


150.000 Euros

pour une E.Démocratie ?
 

 

La DRH conduit une enquête sociale à l’aide de l’institut de sondage IPSOS. Le coût de cette enquête est évalué à 150.000 euros. Ce questionnaire se veut un éclairage sur les différents métiers de la Ville.

 

On ne nous dit pas tout !

Paris & moi = 150.000 €

Alors que les agents sont recrutés sur un emploi de service public, la Ville de Paris doit dépenser 150 000 € pour connaître l’activité de ses personnels.

150 000€ en prime sur les plus salaires ça pourrait être ça aussi « Paris et moi »

Pourquoi la mairie de Paris se pose ces questions ? Quelle garantie d’anonymat quand on sait que le dépouillement se fera par direction et que les questions ne sont pas générales : pour la DPE par exemple on trouve une question édifiante sur le plan de lutte contre l’absentéisme ; attention c’est aussi ça « Paris et moi »

 

CONTRATS AIDES :

C’EST TRAVAILLER EN SILENCE

Naturellement, les 1700 contrats aidés sont exclus de cette enquête.

La pression sur les précaires et le retard dans l’indemnisation des chômeurs risquerait de donner une mauvaise image de la Ville de Paris.

D’autant plus que le management de la DDEEES, Direction en charge des contrats aidés, semble laisser à désirer en ce moment. Quant à la DVD, il semblerait qu’elle cherche à se débarrasser de ses « séniors » !

 

TOUS LES HOMMES SONT EGAUX

MAIS CERTAINS SONT PLUS EGAUX QUE D’AUTRES !

La CGT relève que les éléments d’inquiétude partagés que sont le stress de la charge de travail en constante augmentation, les conditions de travail en open stress, le management par la terreur, ne sont évoqués que par de petites questions isolées comme si ce n’était pas un problème réel dans nos directions.

Ce qui préoccupe la mairie de Paris est de s’assurer qu’il n’y a pas trop de gens insatisfaits à partir d’une étude globale.

 

SOIS PAUVRE ET TAIS TOI

Pour la CGT, ce questionnaire n’est pas une enquête sociale, puisqu’il n’y a aucune question de nature sociale :

  • Combien de travailleurs pauvres ?

  • Combien d’agents dorment dans leur voiture ?

  • Combien d’agents vivent dans des logements insalubres ?

  • Quelles mesures prises en faveur de ces agents ?

  • Combien de places en crèches attribuées aux agents de la Ville ?

 

La Municipalité, si prompte à partir en guerre contre la misère dans les médias, ne semble pas préoccupée par ces thématiques lorsqu’elles concernent ses agents.

Pour la municipalité, ce questionnaire ne doit pas dévoiler le nombre d’agents touchés par la crise et qui devraient toucher les mêmes aides que les parisiens.

Le silence est aussi requis sur le sort de 20 000 agents non titulaires et précaires. C’est aussi ça « Paris et moi ».

A quoi sert ce questionnaire si aucune mesure n’est mise en place pour améliorer la situation professionnelle des agents en difficulté ?

  • Si les agents soulignent le manque de reconnaissance, l’élue en charge des Ressources Humaines (In Humaines ?) va-t-elle enfin décider d’un véritable plan de carrière pour les agents ?

  • Si cette enquête met en exergue les mauvaises conditions de travail des agents, la DRH va-t-elle prendre les mesures nécessaires en augmentant les effectifs de manière notable ?

 

La CGT s’inquiète de l’utilisation de ce document par la direction ; repérage des bonnes et des mauvaises directions ? Eclatement des directions par des réorganisations ? Ciblage des services politiquement incorrects et identifiés par ce questionnaire ? Ca pourrait être ça aussi « Paris et moi »

 

 

ET SI ON PARLAIT AUSSI D’EGALITE ?

Le résultat de l’enquête menée par l’INED sur les discriminations à la Mairie de Paris n’est toujours pas communiqué !

Et de fait la DRH ne se pose aucune question en faveur de l’égalité…C’est aussi ça « Paris et moi »

Pour connaître le ressenti des agents grandeur nature, le Maire de Paris doit organiser les élections professionnelles.

 

Monsieur le Maire, osez un outil de démocratie directe !

Organisez les élections professionnelles

Le changement, c’est maintenant !

 


POUR AVOIR DROIT A LA PAROLE

Je me syndique à la C.G.T.
 

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page