Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 25 Février 2012
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


Quand la CGT rencontre Christophe Girard c’est …

Miracle à la Saint Valentin !
 

 

Etait ce l’arrivée imminente du printemps ? Etait ce le petit soleil insolent qui réchauffait le parvis de l’Hôtel de Ville ? En tout cas, la CGT rencontra Christophe Girard le 14 février, jour de la Saint Valentin …..

….Et le coup de foudre fut immédiat !

En effet, les sujets que nous voulions aborder ont (apparemment) trouvé un écho favorable, ou tout du moins une écoute attentive.

Sur la NBI que nous souhaitions élargir à tous les personnels des bibliothèques, des musées, des ateliers beaux arts et des conservatoires puisque ceux-ci sont confrontés à des publics de plus en plus exigeants, voire difficiles, Monsieur Girard a bien volontiers reconnu la réalité du problème.

Sur la question de l’attribution de la prime départementale dont devraient bénéficier les personnels des Archives …. Départementales (que touchent par contre nombre de hauts fonctionnaires parisiens !), l’adjoint à la Culture a bien mesuré l’injustice. A la question du nombre de bénéficiaires éventuels notre réponse d’une trentaine a rassuré l’élu qui s’est engagé à transmettre cette demande au Maire de Paris.

Sur les nombreux dysfonctionnements des services de réservation dans les musées ou la gestion archaïque des intervenants culturels, notre élu de tutelle, conscient du problème, place de grand espoir dans le futur Etablissement Public (EPA) des musées. Bon, là ! Saint Valentin ou pas, nous avons du refréner l’enthousiasme de notre adjoint bien aimé.


Sur le sort des « anciens » vacataires des musées à qui il avait été brutalement - et individuellement - signifié que l’on ne renouvellerait plus leur contrat alors qu’ils étaient régulièrement repris (pour certains d’entre eux durant les expositions temporaires) l’élu a compati et renvoyé aux rigueurs budgétaires que « subit » la Ville de Paris. Il va demander à l’administration de recevoir l’ensemble des organisations syndicales pour essayer de trouver une issue favorable à ce problème

Bref ? On était d’accord sur (presque) tout ! Cependant, la CGT restera attentive à la mise en place de solutions sur les questions abordées lors de ce tendre (et affectueux) tête à tête….

D’autant qu’à nos questions sur l’avenir (et la fermeture programmée) des petites bibliothèques ou les baisses des budgets d’acquisitions l’adjoint au Maire s’est montré moins loquace, autant dire quasi muet. On l’a pourtant connu plus enthousiaste ! L’émotion de la Saint Valentin sans doute.

Retrouvez nous sur notre site : http://daccgtculture.over-blog.com/.... Des infos, des photos et des vidéos exclusives.

 


POUR SAUVEGARDER LES BIBLIOTHEQUES

Je me syndique à la C.G.T.
 

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page