Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 7 Janvier 2012
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


Le syndicalisme

ça fait progresser !
 

 

FAUT-IL QUE LE SYNDICALISME LES GÊNE !

Voilà plusieurs semaines que les médias tournent en boucle sur le thème du financement des organisations syndicales et sur la gestion des Comités d’entreprise. Et l’on remarquera que chaque fois, il ne s’agit nullement d’affaires avérées et jugées, mais de soupçons, de demandes d’enquêtes. Il faut le dire, cet acharnement à jeter le doute sur les militants syndicaux, voire les discréditer, est à la fois injuste et insupportable.


Et voilà que la majorité gouvernementale à l’Assemblée fait mettre au pilon le rapport de la Commission d’enquête parlementaire sur le financement des organisations patronales et syndicales. Dans une lettre au président UMP de l’Assemblée, rendue publique par la CGT, Bernard Thibault fait valoir que « la non communication de ce rapport donne lieu à une campagne médiatique à charge contre les syndicats de salariés et tout particulièrement contre la CGT ».

Face aux « multiples allégations qui demeurent invérifiables, il serait préférable que les travaux de la Commission fassent l’objet d’un débat public, contradictoire et argumenté », écrit-il. Faut-il le rappeler, la CGT vient de publier ses comptes certifiés et ceux-ci figurent au Journal Officiel. Ils montrent que 70 % des ressources proviennent des adhérents.

  • Pour 1 euro de cotisation versé par les syndiqués, la CGT ne perçoit que 12 centimes de subvention publique.

  • Les effectifs de la Confédération sont composés de 124 personnes salariées auxquelles il faut ajouter 29 équivalents temps plein, militants élus ou collaborateurs détachés par les droits syndicaux issus du secteur public.


Ces moyens humains sont d’ailleurs nettement insuffisants pour faire face aux missions d’intérêt général que remplissent les militants syndicaux. Notamment pour assumer quelque 400 mandats et sièges dans diverses institutions ou commissions au seul niveau national.

 

LA VERITE, C’EST QUE LE SYNDICALISME EST

NON SEULEMENT UTILE, MAIS QU’IL EST INDISPENSABLE !

 

Votre patron est syndiqué, et vous ???

Dans cet acharnement médiatique, on oublie de parler du financement tout comme de la légitimité du Medef.

Enfin, il y a quelque chose d’indécent à se voir donner des leçons de démocratie et de légitimité par un parti qui ne compterait aux dernières nouvelles que 150 000 membres.

IL EST URGENT QUE LE MOUVEMENT SYNDICAL

AFFIRME SA FERMETE ET SA DETERMINATION !

 

Chaque salarié doit faire valoir ses droits.

Quand le syndicalisme n’est pas assez fort, la démocratie sociale est en panne, l’opinion des salariés n’est pas écoutée.

Lorsque les salariés se rassemblent et agissent, leurs revendications sont écoutées.

Pour gagner de nouveaux droits, nous avons besoin d’un syndicat fort, à l’écoute, qui nous consulte et qui respecte notre avis.

Pour mener des négociations sur les salaires, les conditions de travail, l’égalité professionnelle hommes/femmes, et peser sur les choix, il faut disposer d’un syndicat fort et représentatif du plus grand nombre.

Pour la CGT, la solidarité est la condition première pour un syndicalisme respectueux des salariés : la participation et l’intelligence de l’individu dans le collectif est un gage d’efficacité pour le syndicalisme.

 


LA CGT C’EST VOUS :

CGT VOUS !
 

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page