Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 7 Novembre 2011
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


EAPS NATATION :

NON NON RIEN N’A CHANGÉ

TOUT TOUT A CONTINUÉ
 

 

ASSEMBLEE GENERALE

LUNDI 21 NOVEMBRE 2011 de 9h30 – 11h30

Bourse du Travail, 3 rue du Château d’Eau, 75010 Paris

Salle Eugène Varlin - Métro République

Cette réunion est autorisée par l’administration et compte dans votre temps de travail

 

Le Maire de Paris, comme ses prédécesseurs, laisse les EAPS natation à l’écart de la construction de filière d’action sportive.

Une fois de plus, le CTP de la DJS du 5 décembre 2011 laisse les EAPS sur le carrelage de leur piscine.

Rien n’est prévu pour eux.

Dans ces conditions inacceptables, le syndicat des cadres CGT appelle tous les EAPS natation à se mobiliser avec leurs syndicats.

Evidemment, pour la satisfaction de leurs revendications, les EAPS terrestres peuvent rejoindre ce mouvement ouvert à tous les personnels sportifs de la filière et à toutes les sensibilités.

 

Le Syndicat CGT des Cadres exige :

  • 100% de la natation scolaire pour les EAPS avec deux EAPS par classe.

  • La récupération des dispositifs DJS par les EAPS natation (Ex : mercredis du sport, sport sénior, etc…).

  • Un régime indemnitaire à la hauteur des missions confiées.

  • Une baisse significative du temps de travail effectuée en face à face pédagogique avec les différents publics.

  • 21 heures hebdomadaires toute l’année.

  • Les postes de chef d’établissement balnéaire pour les titulaires du BEESAN et un débouché dans le corps des CAPS, comme dans la territoriale, avec des créations de poste, et la formation nécessaire.

 

Par-dessus le marché, il continue d’y avoir des malades du chlore dans nos piscines :

Ex : Piscine Saint Germain.

 

IL FAUT QUE CELA CESSE !

NOUS ALLONS NOUS MOBILISER,

SINON RIEN RIEN NE VA CHANGER

TOUT TOUT VA CONTINUER !

 


POUR DEFENDRE MA FILIERE SPORTIVE

Je me syndique à la C.G.T.
 

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page