Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 2 Octobre 2011
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


VENDRE SA SANTE :

LA CGT DIT NON !
 

 

La fédération CGT Santé et Action sociale a déposé le 3 septembre une requête devant le Conseil d’État visant à faire reconnaître la pénibilité du métier d’infirmière par un départ anticipé à la retraite des infirmier-es de la catégorie A.

Le volet modifiant le régime de retraite des personnels infirmiers, très controversé, figurait dans la loi sur le dialogue social dans la Fonction publique du 5 juillet 2010.

Les infirmières du public ont dû choisir entre passer de la catégorie B à A avec une meilleure rémunération à la clé et rester en catégorie B et conserver leur droit à la retraite à 57 ans ( 55 ans avant la réforme de la retraite de 2010 ).

La CGT estime que « le classement en Catégorie A des infirmier-es est en lien avec la reconnaissance de leurs qualifications (Bac+3) et n’a rien à voir avec le classement en catégorie active ou sédentaire ».

D’ailleurs, rappelle la fédération, le Code des pensions civiles et militaires précise : « sont classés dans la catégorie active, les emplois présentant un risque particulier ou des fatigues exceptionnelles. La nomenclature en est établie par décret en Conseil d’État ».

La pénibilité du travail des infirmier-es n’a pas changé : horaires décalés, nuits, exposition à des produits toxiques, port de charges lourdes (patient-es)…

Le classement en catégorie active, avec la possibilité d’un départ anticipé, n’est que le respect de la loi et de la justice sociale, pour pouvoir bénéficier d’une retraite en bonne santé.

 

LA CGT REVENDIQUE :

  • L’amélioration de nos conditions de travail.

  • Une réelle reconnaissance de nos qualifications.

  • Un déroulement de carrière attractif.

  • Un plan emploi formation.

 


POUR DEFENDRE L’EMPLOI,

LES SALAIRES ET LES RETRAITES !

Je me syndique à la C.G.T.
 

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page