Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 28 Août 2011
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


HALTE AUX PRESSIONS SUR LES AGENTS DE MENAGE !

PRECARITE CANCER DE LA SOCIETE
 

 

Les agents de ménage sont des personnels non titulaires soumis aux pressions constantes de leur hiérarchie.

Fragiles entre tous, ces agents sont tributaires des humeurs de leurs encadrants qui ne se privent pas de leur faire du chantage au non renouvellement de contrat.

Les agents de ménage sont contraints de se changer dans des vestiaires exigus et insalubres, quand ils existent.

Ces agents, souvent des femmes, sont victimes de harcèlement, voire de discrimination.

 

HALTE A LA SOUFFRANCE AU TRAVAIL !

  • Elles n’ont pas le droit de se plaindre sous peine de licenciement.

  • Elles n’ont pas le droit d’être malade.

  • Elles n’ont pas le droit d’avoir un accident.

 

HALTE A LA MALTRAITANCE !

  • Condamnées à travailler jusqu’à la limite de leurs forces pour avoir le droit de gagner de quoi survivre.

  • Condamnées aux tendinites, au dos cassé, au corps broyé pour nourrir leurs enfants.

  • Condamnées à vivre avec une carcasse usée à vider nos poubelles et nettoyer nos déchets.

  • Méprisées par leur encadrement, elles sont condamnées à être un personnel polyvalent, adaptables, disponible et corvéables à merci, ces agents ont toutes les qualités exigées pour trimer dans un monde mondialisé.

 

J’AI MAL A MON TRAVAIL !

Travailleuses prématurément vieillies et marquées dans leur corps par des années de labeur.

Levées dès l’aube pour prendre leur poste à 6 heures du matin, elles sont mutées au gré des humeurs de leurs responsables.

 

IL EST TEMPS QUE CELA CESSE !

CES PERSONNELS ONT DROIT AU RESPECT DE LEUR DIGNITE.

 

La CGT revendique :

  • Des logements sociaux pour ces agents.

  • Le renouvellement des contrats des agents de ménage ne doit plus faire l’objet d’un marchandage permanent.

  • Le respect de chaque agent qui travaille pour la collectivité parisienne.

  • La déprécarisation de tous les agents de ménage (CDD et CDI à temps partiel imposé) par l’obtention, pour chacun d’eux, de CDI à plein temps.

 

Le scandale des agents en CDD, sous-prolétaires

de la Mairie de Paris, doit cesser.

 


POUR DEFENDRE L’EMPLOI,

LES SALAIRES ET LES RETRAITES !

Je me syndique à la C.G.T.
 

 

 

REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER

 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page