Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 28 juin 2011
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


TOUCHE PAS

A MA RTT !
 

 

Lors du CTP central du 22 juin 2011, la Ville de Paris a acté le droit pour les agents qui prennent leur retraite en cours d’année, d’avoir l’intégralité de leurs CA (Congés annuels).

La RTT est intervenue après des années de lutte pour permettre la création d’emplois et l’amélioration des conditions de vie des salariés.

Cette forte implication des salariés dans la lutte pour la RTT explique qu’une très large majorité des agents plébiscite la réduction de leur temps de travail et la plupart des cycles de travail adoptés. Les négociations dans les CTP de Direction sur ces cycles ont été longues avec le souci de concilier la diminution du temps de travail et la qualité du service rendu aux usagers.

Les personnels ont témoigné de leur attachement à la RTT lors des grèves intersyndicales de 2009.

 

 

NON A LA REMISE EN CAUSE DE LA RTT

 

Les agents ne font pas du ‘présentéisme’.

Les personnels travaillent plus car la Ville augmente les missions en diminuant les effectifs.

Les comptes épargne temps qui explosent en sont la preuve criante !

Au nom de la suspicion systématique à l’encontre des agents la Ville a dépensé ou va dépenser 25 millions d’euros pour les pointeuses chargées de les surveiller.

25 millions d'euros c'est 20 fois l'allocation de rentrée scolaire.

25 millions d'euros c'est le montant des prestations d'action sociale.

Avec cette somme la Ville pourrait embaucher 125 médecins payés 10.000 euros par mois.
La Ville a choisi le camp de la défiance à l’égard de ses personnels à celui de leur bien-être au travail.

 

 

Accidents du travail :

 

La maltraitance institutionnelle du personnel conduit à une aggravation des accidents du travail avec un taux de gravité en augmentation. Le nombre de consultation de souffrance au travail augmente de 14%.

Pour punir les agents d’être malade ou pour les dissuader de se plaindre, La Ville de Paris veut supprimer les jours de RTT au bout d’un an !

La CGT s’y oppose formellement car, lors d’un accident de service, c’est bien la Ville la responsable !

 

 

Transports :

 

En cas de problèmes technique dans les transports, la ville ne doit pas en profiter pour pénaliser les agents en leur déduisant du temps de travail.

La Ville peut conditionner les subventions qu’elle accorde au STIF au bon fonctionnement des transports en commun et influencer de cette manière leur modernisation.


La Pause méridienne, pas la course méridienne !

Les agents en horaire atypique ou éloignés des restaurants administratifs n’ont pas la possibilité matérielle de se restaurer en 45 minutes.

 

 

La CGT revendique :

 

  • Le respect de l’accord RTT avec la création des emplois titulaires nécessaires au bon fonctionnement des services publics.

  • La création de nouvelles cantines et l’arrêt des fermetures des centres de restauration collectifs.

  • Le droit de se restaurer le midi pour tous les agents.

  • L’octroi du temps nécessaire pour se rendre dans une cantine.

  • Une prime de panier pour les agents en horaire atypique (crèches, nettoiement, …).

  • Des repas équilibrés à un prix social pour tous les agents de la Ville,

  • Des logements sociaux pour permettre aux agents de prendre leur service à l’heure.

  • Un contrôle des organisations syndicales sur l’attribution des logements sociaux.

 


POUR DEFENDRE LA RTT

Je me syndique à la C.G.T.


SEUL, ON SUBIT,

ENSEMBLE ON EST PLUS FORT : REJOIGNEZ LA CGT !

LA CGT C’EST VOUS, CGT VOUS !
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page