Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 30 Mars 2011
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


Communication,

efficacité, dynamisme :

comme ils disent…
 

 

Jusqu’à 40 % de surface économisée. Le premier avantage de l’open-stress est d’économiser 10 à 40 % de mètres carrés. Cet argument est rarement mis en exergue .

Au vu des économies réalisées les agents pourraient exiger des avancements de grade, voire un ratio à 100%.

 

L’OPEN STRESS, C’EST LA PROMOTION IMMOBILIERE CONTRE CELLE DES PERSONNELS

Ce sont les services généraux qui gèrent les espaces de travail et pas les ressources humaines.. On est passé d’un espace par agent de 25 m2 il y a 10 ans à un espace de 12 m2 en incluant les parties communes. En réalité l’espace par agent est désormais de 6 à 8 m2.

 

L’OPEN-STRESS OU LA "COOL ATTITUDE"

Les promoteurs de l’open-stress vantent la meilleure communication entre les collaborateurs…., forcément porteuse d’efficacité et de dynamisme ! Toutefois les prescripteurs de cette prison dorée se gardent bien d’y vivre. A eux de vastes bureaux, à vous un monde sans pitié sans le moindre espace d’humanité.

On s’appelle par son prénom car les barrières hiérarchiques sont effacées : L’open stress est un espace convivial qui permet de favoriser les échanges entre niveaux hiérarchiques, voire leur effacement. Les bureaux ne sont plus fermés. Votre chef, en réalité votre n+1, campe au milieu de tous.

On le tutoie. Sa porte est toujours ouverte. La hiérarchie est moins apparente. Vous pouvez l’approcher car sa secrétaire ne fait plus barrage. "Communication hypocrite" : l'espace est ouvert, tout le monde est à égalité et se sourit, mais... en silence les critiques venimeuses peuvent fuser discrètement via les messageries.

 

UN MONDE ENCHANTE QUI AUGMENTE L’ABSENCE AU TRAVAIL

Les agents empilés dans ces ‘poulaillers’ souffrent du bruit et de la promiscuité et tombent plus souvent malades que les autres (Voir 3975 et CSP comptables). Tous les agents parqués en open stress admettent que cette organisation du travail est très pénible, fatigante, stressante, "débilisante".

Les agents se plaignent du sentiment de surveillance constante et de la privation d’intimité. Les agents sont excédés de ce ‘management transparent et démocratique’ supposé stimuler notre efficacité et la communication.

Dans un Open stress on ne se parle pas, on s’interpelle. Dans ce lieu bruyant on ne peut pas se concentrer sauf à opter pour le port du casque sur les oreilles : pas génial pour la communication. C’est l’ordinateur qui fait écran et qui remplace les cloisons. On ne quitte son fauteuil ergonomique que pour répondre aux injonctions du BlackBerry qui vous sonne.

 

LES BARRIERES HIERARCHIQUES SONT-ELLES TOMBEES ?

Même dans un bureau vitré, un chef reste un chef. C’est lui qui vous évalue, vous fixe vos objectifs et décide de votre avancement de grade et du montant de vos primes.

 

D'OU EST PARTIE LA CONTAMINATION DE L’OPEN STRESS?

Des métiers du call center (centre de contacts) et des salles de marché dans la finance, où "des personnes affairées sont rangées dans des cases avec écrans et casques téléphoniques". A un moment où beaucoup se questionnent sur les fondements de cette économie financiarisée qui déraille, la Ville de Paris doit-elle adopter ce modèle ?
Certainement non, puisqu’elle réfléchit à la mise en place de correctifs qui s’avèrent être encore plus pernicieux.

  • le remontage de murs invisibles : silence pesant non imposé par la direction, juste auto-discipliné; le prisonnier se garde lui-même.

  • l'enfermement des "open spacers" : port du casque audio branché sur l'ordinateur généralisé, et réinstallation de petites cloisons qui sont en fait des murs light;

  • Sans oublier la plante verte ! Au fait, c’est qui la plante verte ?

 

Lors du CTP de la DU (Direction de l’urbanisme), Madame Hidalgo première adjointe au Maire s’est déclarée formellement hostile aux Open Spaces. La CGT demande d’en finir avec ce double langage.


LA CGT REVENDIQUE :

  • La fin des Open Stress qui ruinent notre santé et augmentent l’absence au travail.


  • Le respect de notre dignité qui passe par le droit à notre intimité.


  • La tenue d’un CHS central consacré exclusivement aux problématiques de la santé au travail intégrant une réflexion à partir du questionnaire CGT réalisé en 2010.

    L’ensemble des organisations syndicales avait demandé la mise en place de ce CHS à Madame Errecart.

 


POUR DÉFENDRE VOTRE SANTE AU TRAVAIL,

ET VOTRE POUVOIR D’ACHAT

REJOIGNEZ LA CGT !
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page