Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 9 Mars 2011
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


SANTE SECURITE

AU TRAVAIL
 

 

Le service public, soumis à la RGPP et déstabilisé dans ses valeurs par des modes de management et de gestion issus du privé, est aujourd’hui plus que jamais mis à mal. Sa marchandisation gagne du terrain. De ce fait, le principe d’égalité de traitement et de réponses aux besoins des usagers sur la totalité du territoire est remis en question au profit de normes basées sur des calculs de rentabilité.

La privatisation des services, le démantèlement des compétences, la prescription technocratique et les pseudos évaluations du travail, modifient son organisation rationnelle dans le sens d’une destruction des collectifs et de l’individualisation du travail avec des conséquences délétères sur la santé des agents.

En théorie, les questions relatives au travail, à son organisation, à ses conditions, à la souffrance au travail sont bien traitées au sein des Comité d’hygiène et de sécurité (CHS). Mais en pratique, les Directions refusent toujours de discuter des modalités pratiques de l’organisation du travail et des modes de management qui en découlent.

Les Directeurs ont pourtant une obligation de résultat sur les questions de santé et de sécurité au travail, et ils sont pénalement responsables de leurs manquements à la législation.

Les conséquences administratives, financières et pénales pèsent sur les employeurs et les obligent à faire respecter ce droit essentiel pour la santé des agents. La prévention doit être au cœur des questions de santé et sécurité au travail.

En matière de santé au travail, la question de l’aménagement des fins de carrière se pose, quel que soit l’âge de départ à la retraite. La CGT demande d’aménager les postes de travail en fonction de l’âge et de valoriser les transmissions des compétences.

C’est le travail qui doit s’adapter à l’être humain et non l’être humain au travail !

Il ne faut plus que l’humain soit plus considéré comme une ressource en terme de gestion. Il ne représente pas la variable d’ajustement la plus flexible, celle que l’on peut tordre, malmener jusqu’à la souffrance et parfois la mort ?

Les réformes en cours, les nouvelles formes d’organisation du travail, impliquent de plus en plus de bouleversements dans la vie personnelle des agents. Les conséquences de l’éloignement croissant entre le domicile et le lieu de travail, lié notamment à la mobilité contrainte, doivent être réellement prises en compte et faire l’objet, de la part de l’employeur, de mesures de compensation.

 

La CGT exige :

  • La mise à jour annuelle des Documents Uniques d’évaluation des risques professionnels sur les bases d’enquêtes de terrain, et seulement sur elles,

  • De vrais moyens alloués au plan de prévention mis en place par la Ville.

  • La mise en place de registres d’hygiène et de sécurité dans tous les établissements et accessibles aux agents,

  • Des fiches d’exposition aux risques clairement rédigées.

  • Des visites médicales annuelles pour les agents à risque, dont les contacts avec les enfants,

  • La prise en compte des risques psycho sociaux lors de l’élaboration du document unique,

  • Le déclenchement systématique d’une enquête via l’inspection hygiène et sécurité de la Ville lors du décès brutal d’un agent,

    • La mise en place d’indicateurs tels :

    • Nombre de recours en CAP,

    • Nombre de suicides,

    • Nombre de départs volontaires,

    • Nombre d’arrêts de maladie pour dépression.


  • La transformation des CHS en CHSCT avec la prise en compte des conditions réelles de travail pour permettre de mieux appréhender les effets de l’organisation du travail sur la santé des agents.

La question de la santé au travail est une question transversale à tous les secteurs d’activités et concerne tous les agents quels que soient leur statut, filière, grade, formation, sexe ou âge.

 

SEUL, ON SUBIT, ENSEMBLE ON EST PLUS FORT :

REJOIGNEZ LA CGT !

 


POUR DEFENDRE LA SANTE AU TRAVAIL,

ET LE POUVOIR D’ACHAT

Je me syndique à la C.G.T.
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page