Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 13 Février 2011
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


SECRETAIRES MEDICAUX ET SOCIAUX

Ville – Département - CASVP

Lundi 7 mars 2011- Mobilisation générale !
 

 

Pour la revalorisation de notre régime indemnitaire

Rassemblement à partir de 11h00 devant l’Hôtel de Ville

 

Le moment est venu, pour nous SMS, de dire à la DRH et à la Marie de Paris,

Ça suffit !

 

Depuis 2008 nous sommes intervenus à de multiples reprises, pour demander l’ouverture de négociations pour la revalorisation de notre régime indemnitaire.

Mais à ce jour, toujours pas de réponse. Ça suffit !

 

Sans nos compétences et notre investissement, aucun service social ou médical de la Ville, du Département et du CASVP, ne pourrait fonctionner !

Or notre régime indemnitaire est inférieur de presque la moitié, à celui d’autres corps administratifs de la catégorie B.

Ça suffit !

 

Visiblement rien ne peut avancer sans se manifester !

D’autres corps de métier l’ont fait et ils ont gagné.

Agissons pour la reconnaissance de notre travail !

 

Lundi 7 mars à partir de 11h00 place de l’Hôtel de Ville

Pour dire que nous n’acceptons plus le refus de dialogue
et le manque de considération envers les SMS.

Pour exiger la revalorisation de notre régime indemnitaire !


FAISONS NOUS ENTENDRE ! MONTRONS NOUS !

MOBILISONS NOUS !

 

Vous pouvez vous déclarer gréviste 1 heure, 1h45, la demi-journée ou la journée

Le plus important est d’être présent à 11h à l’Hôtel de Ville

 


 


Infos primes
 

 

 

Chiffres du bilan social 2009

 

Primes – Secrétaires administratifs. Moyenne mensuelle : 739 euros

Primes - Secrétaires médico-sociaux. Moyenne mensuelle : 379 euros. ( Non, il n’y a pas une erreur d’inversion dans l’ordre des chiffres ! )

Pour mettre les chiffres dans le bon ordre, il n’y a pas d’autre solution que de se
mobiliser et manifester notre colère !

Tous dans l’action le jeudi 3 mars !

 

Chiffres 2010 Moyennes par grade

 

A notre demande l’administration nous a communiqué les moyennes annuelles :

 

SMS classe normale :

Du 6ème au 13ème échelon : moyenne annuelle : 4.248 Euros – Moyenne mensuelle : 354 euros

Du 5ème au 1er échelon : moyenne annuelle : 2268 euros – Moyenne mensuelle : 189 euros

Du 5ème au 1er échelon : IAT : L’administration n’a pas confirmé, mais normalement le montant de l’IAT pour les SMS du 1er au 6ème échelon est attribué pour compléter la différence avec le montant à partir du 6ème échelon.


SMS classe supérieure :

Tous les échelons : Moyenne annuelle : 4584 euros – Moyenne mensuelle : 382 euros


SMS classe exceptionnelle :

Tous les échelons : Moyenne annuelle : 4729 euros – Moyenne mensuelle : 394 euros

 

 

Complément ou reliquat de fin d’année

 

  • L’administration ne souhaite pas communiquer le montant global de l’enveloppe (Vive la trans-parence !!!). Par conséquent, nous ne pouvons pas vous communiquer les moyennes.

  • Le mode de répartition est le même que pour l’indemnité spéciale SMS : attribution par service en fonction du nombre d’agents et répartition ensuite aux agents, par le chef de service. Nous avons demandé une discussion sur les critères d’attribution (à suivre…).

 

 

Conclusion

 

Pour le reliquat de fin d’année : si vous n’avez rien ou peu perçu (comparer avec vos col-lègues ou avec votre fiche de paie 2009), contactez nous. Vous pouvez aussi contacter directe-ment le SRH de votre direction.

Pour l’indemnité spéciale SMS : Pour ceux qui perçoivent une indemnité inférieure à la moyenne, contactez nous pour que nous puisons intervenir auprès de l’administration.

Attention ! : Beaucoup d’entre vous, ont faxé le montant de leurs primes, mais certains ont oublié de noter leur nom et prénom. Si c’est votre cas et si vous voulez qu’on étudie ensemble votre situation afin qu’on intervienne éventuellement auprès de l’administration, merci de nous recontacter par retour de mail.

 


 


Réforme de la catégorie B

Petites avancées,

Mais risques importants pour notre carrière !
 

 

Revalorisation de notre profession et reconnaissance de la catégorie B

  • A notre demande, la DRH a accepté de revoir les articles 1 et 2 de notre statut qui fixent les fonctions des SMS. Ces articles sont importants. Ils déterminent les fiches de poste et indiquent aux respon-sables des sous/directions nos fonctions.

  • A ce jour, les fonctions précisées dans le statut sont assez étriquées, réduites à des tâches de bureau et d’exécution. La nouvelle version doit intégrer les vraies fonctions des SMS en catégorie B.
    A suivre !

 

Mesures transitoires en 2011 pour les avancements de grade.

La réforme gouvernementale met des obstacles supplémentaires pour les avancements de grade. Les SMS en classe normale ne pourront plus s’inscrire pour l’examen professionnel d’accès à la classe exceptionnelle. Ils devront d’abord être nommés en classe supérieure, par la voie d’un examen profes-sionnel ou par un passage au choix.

Nous avons obtenu que pour l’année 2011, les règles d’avancement de grade restent inchangées :

  • Pour passer en classe supérieure : avancement au choix : avoir atteint au moins 2 ans d’ancienneté dans le 7ème échelon de la classe normale et 5 ans au moins de services publics en caté-gorie B,

  • Pour passer en classe exceptionnelle : avancement au choix : être en classe supérieure et avoir atteint au moins le 4ème échelon de ce grade avancement sur examen professionnel : être en classe supérieure, ou être en classe normale et avoir atteint au moins le 7ème échelon de ce grade.

 

Les taux d’avancement…

Le compte n’y est pas !

 

A ce jour, la DRH propose uniquement 20,15% des promotions en classe supérieure et 10,54% en classe excep-tionnelle. Pour 2012, les chiffres risquent d’être du même ordre !

A ce rythme, de nombreux SMS ne bénéficieront jamais d’un avancement de grade avant de partir à la re-traite !

Allons-nous accepter ces taux alors que la Mairie peut décider 100% de nominations pour que tous les agents concernés passent au grade supérieur ?

 

Ces propositions sont largement insuffisantes

pour un vrai déroulement de carrière !

La Mairie de Paris peut mieux faire !

Elle doit revoir sa copie !

 


Les paroles ne suffisent pas !

La reconnaissance du travail des agents passe aussi

par une reconnaissance financière !

Exigeons un taux de nominations à 100% !
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page