Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 9 Février 2011
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


LA VILLE ENGRANGE 920 MILLIONS D’EUROS

Mais baisse nos primes !
 

 

Pour l’instant la Ville fait mine d’abandonner son projet de fusion entre le corps des SA et le corps des SMS.

Toutefois, lors de la dernière réunion plénière avec toutes les organisations syndicales, la Ville a décidé unilatéralement de fusionner le corps des SA avec celui des SSE.

 

L’INSULTE ET LE MEPRIS!

 

Fondre les 2 corps, nie la spécialité animation des SSE et le professionnalisme de ces agents. Or, ces agents ont droit à la création d’une filière animation calquée sur celle de la territoriale.

 

QUELLE CONSEQUENCE POUR LES SA ?

 

  1. Diminution du nombre de nominations en classe supérieure et en classe exceptionnelle.

  2. Diminution du nombre de promotions dans le corps des attachés.

  3. Baisse des primes, car il y a gros à parier que les enveloppes budgétaires allouées aux primes ne progresseront pas.

 

 

N’ACCEPTONS PAS LA BAISSE DE NOTRE POUVOIR D’ACHAT !

 

La Mairie verse des larmes de crocodiles sur les bas salaires. Les SA titulaires de diplômes universitaires sont recrutés à l’indice 306 et font partie des bas salaires.

 

Monsieur la Maire, les SA sont un rouage essentiel de votre administration.

 

La mesure phare, annoncée en grande pompe ce mois ci, est l‘augmentation de 8 euros par mois de l’IAT1.

Pour compenser cet effort sans précédent, la Mairie reprend de la main droite ce qu’elle a donné de la main gauche et prévoit de baisser les primes des autres SA.

 

VOTRE FICHE DE PAYE EST ENTRE VOS MAINS !

Le 7 MARS, venez manifester votre désaccord

Place de l’Hôtel de Ville dès 12h00

Un préavis de grève est déposé entre 12H et 14 Heures

 

Si vous faites grève, il vous en coûtera 1/210ème de votre salaire mensuel par heure de grève. Prenons des exemples :

  • Pour un salaire de 1300 euros, une heure de grève = 6 euros,

  • Pour un salaire de 1800 euros, une heure de grève = 10 euros,

  • Pour un salaire de 2500 euros, 1 heure de grève = 12 euros,

 


POUR DEFENDRE LA SANTE AU TRAVAIL,

ET LE POUVOIR D’ACHAT

Je me syndique à la C.G.T.
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page