Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 11 Septembre 2010
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


UN MONDE DE PARTAGE

PAS LE PARTAGE DU MONDE
 

 

Le 7 septembre la rue a fait entendre que le projet du MEDEF sur les retraites est à jeter intégralement.

Nous avons montré que nous refusons l’idée de travailler plus longtemps et de cotiser davantage alors que nos enfants, même diplômés, galèrent de stages en petits boulots.

 

LE MEDEF VEUT TOUJOURS PIRE.

MOBILISONS NOUS POUR OBTENIR LE MEILLEUR.

 

POUR DEFENDRE L’EMPLOI, LES SALAIRES ET LES RETRAITES !

RENDEZ VOUS MERCREDI 15 SEPTEMBRE

12H30 - PLACE DE LA CONCORDE
 

 

L’assemblée Nationale est la Maison du Peuple. Messieurs les députés nous vous avons installés dans les dorures de la République pour voter des lois conformes aux intérêts de la Nation !

La retraite est un droit que nous avons gagné.

 

La CGT exige :

  • Le retrait de ce projet destiné à satisfaire les agences de notation.

  • Le retrait des décotes.

  • Le retour aux 37,5 annuités.

  • Le retour aux 10 meilleures années pour le calcul de la retraite de nos collègues qui travaillent dans le privé.

  • L’indexation des pensions sur les salaires.

  • Une vraie prise en compte de la pénibilité qui diminue l’espérance de vie.

  • La prise en compte des années d’étude et de précarité.

 

Où trouver l’argent ?

  1. Elargir l’assiette des cotisations.

  2. Faire contribuer les revenus financiers.

 

En 2009, la Cour des comptes évaluait à 10 milliards d’euros le manque à gagner pour nos caisses de protection sociale.

Trouver 10 milliards d’euros ? Et si on travaillait tous pour gagner plus !

  • 1 million d’emplois en plus c’est 5 milliards de cotisations pour les retraites.

  • Le bouclier fiscal c’est 15 milliards d’euros.

  • Le Montant des exonérations sociales en 2008 c’est 30,7 milliards d’euros.

 

NOUS REFUSONS DE MOURIR AU TRAVAIL :

 

La crise économique a augmenté le nombre de pauvres. Le nombre de personnes qui ne peuvent plus se soigner faute d’argent, est passé de 15% à 18%. Qui peut croire en l’allongement de la durée de vie d’une personne qui n’a plus les moyens de consulter un médecin ?

Franchises médicales, fermeture des hôpitaux, réforme des urgences chirurgicales de nuit : autant d’obstacles dans le parcours de soins des plus démunis.

 

AMPLIFIONS LA MOBILISATION LE 15 SEPTEMBRE

UN PREAVIS DE GREVE D’UNE HEURE A 24 HEURES A ETE DEPOSE

 


 

RAPPEL DE LA JURISPRUDENCE

« En cas d’absence de service fait, la retenue sur la rémunération doit être strictement proportionnelle à la durée de service non fait ».

(Conseil d’état du 27 Avril 1994 SDIS Haute-Garonne)

 

HORAIRES VARIABLES

  • La législation sur les horaires variables permet aux agents de ne pas être présents à leur travail dans le créneau horaire de 11h30 à 14h00.

Exemple : l’agent arrive à 9h00, il choisit d’être en pause de 11h30 à 14h00 et de faire grève de 14h00 à 15h00. Il reprend son travail à 15h00.

 

Un problème avec votre UGD

Appelez la CGT

 

La grève a pour conséquence une retenue sur traitement, (absence de service fait) de :

  • 1/210 si la grève a duré de 1 minute à 1 heure

  • 1/120 si la grève a duré de 1h01 à 1h45

  • 1/60 si la grève a duré de 1 h46 à une demi-journée

  • 1/40 si la grève a duré de la demi-journée à 5h15

  • 1/30 si la grève à duré de 5h16 à la journée

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page