Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 2 Juin 2010
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


GRAND COUP DE BALAI

SUR LES AGENTS DE MENAGE DE MORLAND

La Ville de Paris licencie …. en catimini !
 

 

Après une enquête de la CGT menée pendant plusieurs mois auprès des services de la Ville de Paris, il apparaît que, bientôt, 50% de l’effectif des agents de ménage aura disparu !

  • A la DASES, les CDD ne sont plus renouvelés et les agents de ménage qui travaillaient dans les dispensaires ont été remerciés.

  • A la DASCO, c’est une hémorragie sans précédent ! Il ne reste plus que 3 agents de ménage soutenus par l'agence Morland.

  • A l’HÔTEL DE VILLE également, l'agence Morland est obligée de venir en renfort alors qu'elle manque déjà de personnel !

 

Partout, on ne parle plus de ménage mais de surface en m2 à nettoyer sans tenir compte des contraintes liées aux locaux qui sont très divers ! (Ex : les escaliers).

 

A Morland, certains agents de ménage ne peuvent plus

prendre leurs vacances car il n’y a pas assez

de personnel pour les remplacer !

 

Pour tenter de faire face au problème de sous-effectif, la Ville joue sur les heures sup, et les inspecteurs de ménage sont obligés de faire les pieds au mur pour trouver d’improbables solutions.

Pour couronner le tout, à Morland, on va licencier les vacataires et les saisonniers qui iront pointer à Pôle Emploi.

Désormais, à Morland, on repérera les toilettes à l’odeur !

Enfin, à Morland les agents de ménage occupent des locaux indignes où le Code du Travail n’a jamais mis les pieds.

 

CETTE SITUATION EST INADMISSIBLE !!

 

  • Avec beaucoup d’affichage, la Mairie de Paris a lancé une enquête sur les discriminations. Au lieu de gaspiller l’argent des Parisiens, elle ferait mieux de ne pas discriminer sciemment les agents de ménage qui sont majoritairement des femmes d’origine étrangère, employées en CDD sur des temps partiels imposés.

  • La CGT constate qu’une fois de plus, la Ville s’attaque au personnel le plus fragile.

 

Après les temps partiels imposés, les licenciements !!

Est-ce cela la politique Sociale de la Mairie de Paris ?

 

Monsieur le Maire, l’année dernière vous prétendiez vouloir proposer des contrats de 35 heures aux agents de ménage. Aujourd’hui, votre plan d’austérité les met au chômage !

 

Apparemment, chez vous, le libéral a

définitivement pris le pas sur le socialiste !

 

 

La CGT exige :

 

  • La réintégration immédiate des personnels licenciés.

  • L’ouverture des négociations sur la déprécarisation.

  • L’arrêt des mises au chômage.

  • Vous avez gaspillé 8,5 millions d’euros pour des pointeuses !

  • Vous avez économisé de l’argent sur le dos des personnels en reculant indûment la réforme de la catégorie B à 2010.

  • Arrêtez de gaspiller l’argent des parisiennes et des parisiens et réintégrez les personnels licenciés, sauf si vous avez l’intention de faire le ménage vous-même !

 


POUR DEFENDRE L’EMPLOI,

LES SALAIRES ET LES RETRAITES !

Je me syndique à la C.G.T.
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page