Accueil
Vers PDF  IMPRIMER  Les Autres Documents  Accueil Mis en ligne le 19 Mai 2010
 
UGICT-CGT Syndicat des Cadres
et Techniciens Parisiens
des Services Publics Territoriaux
logo cadre
 


FORMATION :

VOS DROITS
 

 

L’accord minoritaire sur la formation a été signé le mercredi 12 mai.

 

Minoritaire car cet accord s’est vu refusé la signature de plus de la moitié des organisations syndicales.

En effet, l’accord ne prévoit aucuns moyens, ni budgétaires, ni humains et c’est donc un accord sans avenir.

Les refus de formation pour nécessité de service iront en augmentant.

 


L’ACCORD FORMATION

L’INEGALITE DES CHANCES

 

L’exécutif se répand sans retenue sur l’accord formation signée par des organisations syndicales minoritaires le 12 mai 2010.

Cet accord consacre l’inégalité sociale. En signant cet accord, l’administration atteste son choix sans équivoque pour une haute Fonction Publique.

En d’autres lieux, l’administration fait mine de combattre ces choix politiques faits par le gouvernement, mais en fait elle pratique la même politique libérale outrancière contre les salariés.

L’administration a rayé de l’accord ‘le rappel à l’ordre gradué des cadres qui refusent à leurs agents des formations pour nécessité de service’.

C’est bien la preuve irréfutable que l’administration sait que ses services fonctionnent en sous effectifs et qu’elle entend rien y changer.

Les agents iront en formation si l’administration a besoin d’eux dans le cadre d’une réorganisation de service.

 

Cet accord devrait anticiper le reclassement des agents avant que leur profession les rendent inaptes au travail : La CGT y veillera attentivement car aujourd’hui la Ville de Paris licencie chaque semaine les agents cassés par leur travail pour les parisiens.

 

CHANTAGE :

Les organisations syndicales qui ont refusé de signer cet accord seront privées de dessert. Cela veut dire que les organisations syndicales qui représentent plus de 50% des agents ne participeront pas au comité de suivi.

Même pas grave. Le comité de suivi chargé de veiller à la bonne application de l’accord ARTT ne s’est jamais réuni depuis 2001.

 

Pourtant, grâce aux amendements de la CGT :

  • A ce jour, votre DIF doit être créditeur de 50 heures.

  • L’alphabétisation coûte zéro heure de DIF.

  • Si vous êtes vacataire, vous avez le droit à faire valoir vos droits au DIF, quelle que soit la durée de votre vacation.

  • Les contractuels ont droit au DIF.

  • Vous pouvez faire appel à la CAP en cas de refus pour nécessité de service.

  • Les refus de formation doivent être motivés et notifiés dans un délai de 3 mois. Bien que la loi prévoie un délai de 2 mois pour notifier un refus, la DRH s’octroie royalement un délai de 3 mois.

  • Les préparations à concours vous coûteront 20 heures de DIF quelle que soit la durée de la préparation. La CGT avait demandé que les préparations à concours n’amputent pas votre DIF.

 

Si vous avez des questions,

contactez vos élus CGT

 


 

LA CGT REVENDIQUE :

 

Des effectifs en adéquation avec nos missions de service public et prenant en charge la formation professionnelle et syndicale.

Pour la formation professionnelle 3,5% de la masse salariale dès aujourd’hui.

La formation ne doit pas être un élément constitutif de la carrière au mérite.

Le DIF ne doit pas servir aux préparations à concours.

L’impossibilité pour l’administration d’opposer plus de deux refus consécutifs à une demande de formation et la saisine des CAP/CCP lors d’un refus de formation.

Tout refus doit être motivé et notifié à l’agent dans les deux mois comme le prévoit la loi.

Abandon de toutes les périodes dites rouges pour des prétendues nécessitées de service dans toutes les directions.

C’est au moins 10% du temps de travail qui doit être consacré à la formation, et ce, tout au long de la carrière. Les demandes de formation, à caractère personnel, doivent être prises en compte dans ce cadre.

 


LA FORMATION FAIT PARTIE DU TRAVAIL :

IL FAUT CREER DES EMPLOIS.

NOUS VOUS ATTENDONS LE 27 MAI 2010

POUR DEFENDRE L’EMPLOI, LES SALAIRES ET LES RETRAITES !
 

 

 
REAGIR SUR CE COMMUNIQUE NOUS CONTACTER
 
-  Mentions Légales  -     Haut de Page